portail,rencontre,annonces,gratuit

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum

L'amour par le Net

Article de Mélodie 14415

L'amour peut-il naître par le net? Fait t-il place à une longue amitié?

Oui ce sentiment ambigu certes est d'actualité et il a ses droits de cité et la prétention d'exister. Peut-être ici plus qu'ailleurs à cause de la facilité de se déclarer bien caché sous une couverture imparable qui est le pseudonyme. Pourquoi et comment peut on tomber amoureux sur un ordinateur car c'est indubitablement de cela qu'il s'agit ?

Quelle est cette nouvelle déesse plus puissante qu'Aphrodite montrant un raccourci conduisant à la "Cythèreberniquement" votre affaire d'amour? Quel est ce Dionysos de service qui verse son subtil nectar à flot de divines palabres comme pour enivrer les sens de celui ou celle qui les lisent? Ou encore cette Calliope prêtant sa poétique, éloquence sous forme d'un phrasé séduisant l'autre, qui, à l'autre bout des ondes, n'est là que pour les accepter. Quel est ce Cupidon Beléros dieu amour du siècle commençant qui de ses flèches enamourés perce le cœur des cybernautes amoureux ou ceux qui vont le devenir? Et laquelle de ses deux muses soutient en un divin dialogue la folie du moment…, Thalie la comédienne ou Melpomène la tragédienne? Toutes deux sans doute, acharnées, amusées, faisant rire, ou désamusées pleurer, dans un sentiment difficile à vivre en virtuel ?

Tant de questions que pourraient poser les candides, les ingénus, les exclus volontaires ou non du net, les inconditionnels du concret, les sarcastiques innocents qui ne savent plus aimer par d'autres conditions. C'est à tous ceux là que je voudrais répondre ou sinon tenter de répondre car le sujet est trop vaste pour en faire le tour en quelques pages seulement. Et ils ne sont pas un ou deux, non toute une légion. Le "je suis mal dans ma peau" ou le "je demande de l'amour je reçois de l'indifférence" ou pire "je suis seul devant ma machine car il n'y a personne dans mon lit qui m'attend". Par le quoi commence le comment, donnant quelques argument et faisant racines aux excuses futiles des futures amoureux virtuels. Ne chercherons pas la condamnation mais une approche compréhensive d'un phénomène qui demande une concrétisation bien réelle par le biais virtuel du Web.

Une fois connecté sur le net, tous, toutes ne courent pas directement sur le Chat. Non il y a d'abord une curiosité galopante poussant les débutants à tout vouloir voir et tout de suite. Mais, comme neuf fois sur dix ils ne savent pas ce qu'ils y recherchent, alors ils sont certains au moins de ne rien trouver du tout. Puis une fois encore ou plusieurs tentatives ça dépends surtout de la disposition de l'esprit, ils y retournent tous. Surtout qu'entre temps ils ont entendu que l'on pouvait attaquer un dialogue en directe avec des membres connectés. Je n'irais pas jusqu'à dire que l'idée mère, réclamant tous les grands sacrifices, activent indifféremment les Cybernautes dans la même catégorie de recherche de l'amour (plus souvent du sexe…) Non, il n'y a, et surtout au début, qu'une envie de faire connaissance de parler ou d'échanger quelques banalités sur le beau ou le mauvais temps. Puis un rendez vous plus ou moins sous entendu fait savoir à l'interlocuteur que l'autre sera là une prochaine fois, sans préciser la date cependant. Qu'à cela ne tienne, il sera rajouté dans une liste fenêtre "contacts", l'un des deux de toute façon sera certain de toujours être contacté à chaque reconnections. Bon admettons que nous sautons à pieds joints dans le vif du sujet en oubliant en chemin tout ce qui ne si rattache pas. Tôt ou tard il y aura l'un des deux qui déclarera sa flamme à l'autre qui déjà depuis un certain temps s'en doutait bien un peu. Mais les mots "Je taime" jetés tout d'un coup sur l'écran donnera sans doute un arrêt sur image prolongé. La rétorque devra dès ce moment être un encouragement à poursuivre ou carrément une phrase dissuasive. Le Net amène parfois des joies ou drames amoureux. Mais pour une cause inconnue le "je t'aime" apparu ne laissera pas souvent indifférent celui qui le lit. Donc si une réponse de même valeur apparaît l'une sous l'autre, les deux auront alors une seconde de bonheur oserais je dire partagée? De là découleront par la suite les doux mots d'amour qui ne peuvent être lus en silence dans les yeux de son ou sa partenaire. Tout un jeu ambigu de questions et de répliques vont faire comprendre que le Dieu malin a sévit de la même façon qu'autrement en réel. Et c'est là que je les attends ceux qui n'y sont point passés! Et je hais leurs questions car il est difficile d'y répondre sans passer pour un demeuré. Le contact non physique amène, c'est certain un courant indescriptible qui ne passe pas toujours dans tous les dialogues sur le net mais qui souvent y passe! Pour cet amour là il faut être deux évidemment. Cela tien du cœur bien plus que d'un fantasme. C'est l'idéalisation de l'autre plus tout à fait inconnu, et surtout un désir que ce sentiment ne se détériore pas ou pas trop vite. C'est une sorte de rêve virtuellement vécu qui n'a de réel que se que l'on y apporte. Et c'est ainsi un crescendo au fur et à mesure que les jours passent une sorte d'apprivoisement poussant les partenaires jusque dans une impasse de concrétiser des gestes demeurant inassouvis. Mais là le sujet déborde sur une affaire de sexe et deviendrai vite porno avec plus de détails. Alors heureux si le virtuel devient réalité car très souvent celle ci remet les pendules à l'heure même si la déception est cruelle reprenant l'adage qui dit que " tout vaut mieux que rester sur sa faim".

Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Le mode d'emploi d'affection.org
portail,rencontre,annonces,gratuit