Accueil | Connexion
niki - 154942
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes   Tous ses textes


Le vase


________________________________________



L’ivoire est ciselé d’une main fine et telle
Que l’on voit les forêts de Colchide et Jason
Et Médée aux grands yeux magiques. La Toison
Repose, étincelante, au sommet d’une stèle.
Auprès d’eux est couché le Nil, source immortelle
Des fleuves, et, plus loin, ivres du doux poison,
Les Bacchantes, d’un pampre à l’ample frondaison,
Enguirlandent le joug des taureaux qu’on dételle.
Au-dessous, c’est un choc hurlant de cavaliers ;
Puis les héros rentrant morts sur leurs boucliers
Et les vieillards plaintifs et les larmes des mères.
Enfin, en forme d’anse arrondissant leurs flancs
Et posant aux deux bords leurs seins fermes et blancs,
Dans le vase sans fond s’abreuvent des Chimères.


Tuesday, July 01, 2014
3:41 PM

Auteur : José-Maria de Heredia, Les Trophées

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion

Une larme


Une larme coulât le long de mes joues,
Laissant derrière elle un soupçon de chagrin.
Elle laissa mes yeux pour aller mourir doucement...
D'où elle naquit, nul ne le saura,
Qui l'a fait naître, non plus...
Seul mon cœur meurtri en connaît les mots,
Qui servent à la décrire.
Elle est le résultat d'un amour manqué,
D'une douleur latente.
Elle est ce qui déborde en moi.
Une vie à la dérive l'a fait naître,
Un destin qui renonce à me voir.
Elle t'appartient,
Elle n'est pas mienne...
Même si de mes yeux elle coule.
Elle est venue pour me soulager,
Pour m'empêcher de succomber.
Secrètement, dans le silence,
Sans que personne ne s'en aperçoive.
Cette larme,
Je ne l'aie pas souhaitée,
Je ne l'aie pas désirée.
Mais elle est là dans mes yeux,
Elle tombe et me mouille de peine.
Elle transporte en elle toute une vie,
Un chagrin que je ne sais décrire.
Tu me manques,
Plus que je ne saurais jamais le dire.
Et c'est le manque de toi qui fait ces larmes,
Ces larmes qui me viennent de toi...
Sans que tu le saches...
Ces larmes qui naissent dans mon silence,
Dans le plus profond de mon cœur,
La ou tu existes...
La ou je t’aie mise,
Caché pour moi toute seule.
Cette larme,
Fruit de mon amour pour toi,
D'une amitié inégale et unique.
Elle part de mes yeux pour s'envoler,
Et aller te rejoindre dans tes pensées.
Plus que une larme,
Elle est un reflet de moi,
De ce que je ressens pour toi...
Sans que tu le saches,
Je veux te la donner.
Te l'offrir en cadeaux,
Dans le silence de nos pensées.
Sans que tu le saches je pleure,
Une larme pour toi


Wednesday, June 04, 2014
10:20 AM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

1 Commentaires

La mémoire de l'Amour





Que vaut ma vie si tu n’es plus là ?
Que faire de tout l’amour qui se trouve en moi
Que dire à mon, cœur quand tu ne seras plus là.
Nos cœurs battent à l’unisson,
Et pour ceux-ci, il n’y avait aucune raison, n’y de saison.
L’Amour quoi !
Car notre amour entre passion, désir, tendresse
De toutes ces merveilles de nos cœurs enlacés
Se dégageait toute la beauté du véritable bonheur.
Mais, la vie n’est pas toujours comme on l’espère,
Ses rêves sont toujours malheureux et ils restent
Dans nos mémoires et dans nos cœurs.
L’Amour intense qu’on ne devrait jamais oublier
Et se le dire chaque jour,
Pour être sur que l’on aura rien raté de l’amour fou.
Sauf que les merveilleux souvenirs
Feront de nos rêves de véritables aventures
Où l’amour ne sera que le seul Guide.



Saturday, October 01, 2011
8:06 PM

Auteur : Renée Clerc

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

4 Commentaires

Pour Toi


Des paroles de douceur,
Des moments de bonheur.
Des regards échangés,
Un zeste de complicité.
Des étoiles dans les yeux,
La joie d'être deux.
Main dans la main,
Suivre le même chemin.
Des rêves plein le coeur,
Que du plaisir, aucune rancoeur.
Aimer et oublier
Les blessures du passé.
Juste la magie de l'amour,
Une belle vie pour toujours.
Aimer, être aimé
C’est le soleil des deux côtés

Sunday, October 22, 2006
6:24 PM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

19 Commentaires

Un ami sans visage !




Assis à nos bureaux, nous tapons sur nos claviers
en regardant fixement nos écrans
Et en se disant par moment que tout ça est bien inusité.
Avec nos souris, nous errons comme dans un labyrinthe
A la recherche de quelque chose ou de quelqu'un.
Nous bavardons avec l'un et l'autre
Nous tapons nos peines et nos chagrins
Nous formons des petits groupes pour blaguer, rire ou s’entraider.
Nous attendons un message
Nous regardons l'identification, mais c'est toujours le même!
Un ami sans visage !
Nous envoyons des câlins et des étreintes et parfois nous flirtons.
Des amitiés se développent au passage ; pourquoi… nous ne savons !
Même que certaines de ces amitiés grandiront !
Pourquoi sur l'écran, sommes-nous si hardis ?
Pour faire de nos secrets, le récit
Pour partager les plus profondes de nos pensées
Avec des amis sans visage ?
La réponse est simple comme l’est le soleil et la pluie…
Souvent nous voulons parler à quelqu’un mais qui ?
Il est difficile parfois de communiquer avec son entourage
Alors qu’il est si facile de parler avec…
Un ami sans visage
Même si c’est un peu fou… même si c’est un peu irréel…
La vérité, c’est que nous aimons vivre de cette nouvelle façon
Et que nous aimons et apprécions…
Nos amis sans visage !

Sunday, October 22, 2006
6:20 PM

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

20 Commentaires

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 16/11/2018 à 17:23:18



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit