Accueil | Connexion
Amipondance - 2451292 
Skip Navigation Links.
Blog \ Textes \ Poèmes   Tous ses textes


LES PRODUCTEURS DE LARMES


Savez-vous qui sont les producteurs de larmes?
Ils font plus de victimes que les armes.
Ces éperviers politiques que partout l'on voit,
Couchent leur dictature sur toutes nos lois.

Dans tous les domaines ils jouent au"Leuk le lièvre":
La ruse est l'amie intime de leurs lèvres,
L'apparence la soeur de leur démarche
Et le gain facile le mobile de leur recherche.

« Votez pour moi, vos problèmes sont ma priorité. »
La pauvre masse vota et la "langue mielleuse" eut la majorité.
Elu dans son poste,''son nouveau puits de pétrole’’
Ali Baba classe dans les oubliettes, son intime rôle.

Le pays se peuple de galère et de misère
Et la masse se meurt dans la souffrance austère.
Mais l’hypocrite ne fait rire que son ventre et ses poches,
La main tendue seulement vers ses amis et ses proches.

La politique,
C’est le royaume des ''Faux Types’’.

Tuesday, September 19, 2017
6:28 PM

Oeuvre originale
Auteur : Amipondance

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

7 Commentaires

Qui es-tu, toi ?


Que ce monde est plein de malheureux!
Des malheureux exclus par les heureux!
Des miserables à la chasse de la pitence journalière
Font la grande masse humaine de notre ère.
Combien d'handicapés vivent dans la misère ?
Combien d'orphelins sombrent dans la galère ?
Combien de sous-pauvres vivotent sur la terre ?
Misère et galère dont seuls les méchants sont fiers.

Que notre monde est vraiment pervers !

Perché au firmament du luxe de la cité
Dans ces rares villas visiblement admirés
Au milieu de salons à meubles dorés
On oublie du fond de ses pensées
Que la pauvreté ne fait rire aisément
Que ceux qui ont le ventre plein bêtement
La cervelle vide complètement
Et la conscience nulle absolument.

Tous les soirs ils s'en vont se saoûler
Le "jus", il le font à flots couler
Et quand ils se sentent tout mouillés
Alors ils rentrent pour tout oublier.

Que c'est triste!
Que c'est amer!
Pourquoi l'homme est si cruel ???

Tuesday, September 19, 2017
6:26 PM

Oeuvre originale
Auteur : Amipondance

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

5 Commentaires

LES SANS VOIX


Si je pouvais vraiment créer des lois,
Comme les hommes politiques ou les rois,
J’en créerais une dans ma pauvre cité
Pour porter secours à tous les oubliés.

L’enfant de la rue aurait son lieu d’accueil,
L’orphelin oublierait cet accablant deuil,
Le pauvre chômeur aurait droit à un emploi
A l’image des enfants des maîtres de la loi.

Un coup de balai sur ce monde injuste
Et le bonheur, tout le monde le déguste.
Hommes, femmes et enfants vivraient dans la joie
Et tous ensemble dans le respect de des lois.


Saturday, May 23, 2015
7:33 PM

Oeuvre originale
Auteur : Amipondance

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

9 Commentaires

LA FAIM


F A I M
Les yeux rivés vers l'azur
L'être affamé titubait près du mur.
Sa prière adressée au Suprême plein d'amour,
Implorait pitoyablement un brin de secours

Cette substance vitale de son corps a fui
Car il y a de cela trois jours et trois nuits
Qu'un voyageur emprunta le chemin de son tube digestif,
Pour être de son corps un remontant vif.

Pourquoi alors les autres restent bouche bée?
Pourquoi oublier les démunis de la société?
Où a-t-on mis la morale de l'Afrique authentique:
"S'il y a à manger pour un,
Il y en a pour deux" ?

Saturday, May 23, 2015
7:32 PM

Oeuvre originale
Auteur : Amipondance

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

7 Commentaires

LARMES D'INNOCENCE


Un jour, au moment crépusculaire
Je longeais le mur de l'hôpital,
En compagnie de mon meilleur ami Tall,
Quand brusquement poussa un cri peu ordinaire.

Agé de sept jours à peine marqués,
Le pitoyable stoppa ses pleurs dès notre arrivée.
Sentant que pendant longtemps, il avait bavé,
Il fit grand effort pour rester bouche bée.

Il était en position couchée sur le dos,
Installé dans des haillons en cotonnade.
Ses yeux rivés vers la lune dans sa balade,
Avaient l'air de nous lancer ces mots:

"Un bébé qui crie à sa naissance,
Annonce sa joie de venir au monde dur.
Mais un bébé qui pleure derrière le mur,
Dénonce sa mère qui l'abandonne dans la souffrance".

Et nos larmes coulèrent sans arrêt,
Couler des yeux jusqu'aux pieds.
Envahis d'une mer d'amour et de pitié,
Nous doutions si c'était vraiment vrai !

Pourquoi faut-il que pleure un enfant ?
Que pleure un bébé derrière le mur ?
Que pleure un bambin dans les endroits impurs ?
A-t-il demandé à venir au monde, le petit innocent?



Saturday, May 23, 2015
7:32 PM

Oeuvre originale
Auteur : Amipondance

Ajouter à vos coups de coeur

Exprimez votre opinion
Impression

6 Commentaires

  Page 1   Suivant >>

Blog mis à jour le 21/01/2018 à 17:37:42



Traitement en cours...

Créé et hébergé par Capit