amour,arsan,pornographie
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Amitié - AmourAller à la dernière page
<< Précédent |

Amour, Arsan, pornographie

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 09/01/2004 à 23:27 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Le titre peut paraître bizarre, mais voici l'idée de base:

"Je ne sais pas définir avec précision ce qui constitue de la pornographie, mais je sais la reconnaître quand je la vois", disait un juge américain.

"La seule chose qui soit pornographique", répondair Emmanuelle Arsan, "c'est de montrer entre deux personnes des relations sexuelles d'où ne se dégage pas de joie mutuelle" (je cite de mémoire, mais le sens y est). Ca semble se tenir.

Alors dans les définitions personnelles ambitieuses, pourquoi ne pas tenter celle-ci:

"On sait qu'on est amoureux quand on se met à faire des choses qu'on ne s'imaginait faire pour personne. Pas même pour soi".

[Cela n'implique pas que l'état en question soit réciproque, mais il n'a nul besoin de réciprocité pour être utilisable en tant que force motrice. Dante et Béatrice, n'est-ce pas...]

Cela dit, on peut en discuter si quelqu'un pense que le propos est à côté de la plaque. La contradiction est bienvenue.
969514 Publié le 10/01/2004 à 10:24 supprimer cette contribution
Moi je comprend rien pleurer
595300 Publié le 10/01/2004 à 13:24 supprimer cette contribution
Citation:
"On sait qu'on est amoureux quand on se met à faire des choses qu'on ne s'imaginait faire pour personne. Pas même pour soi"


Je ne suis pas d'accord avec cette définition car même l'amour permet de définir ses limites tout en ayant un plaisir intime à partager avec la personne chère. Lorsque l'on accepte d'être dominé à l'extrême par la personne que l'on suppose aimer, on pert son identité, on est influencé, on refuse sa personnalité, et cela se transforme en une passion qui peut être destructrice.

Alors on fait des choses originales en amour, mais on garde nos personnalités respectives pour partager mille plaisirs mutuels et non prendre les plaisir de l'autre pouvant être néfaste à soi pour argent comptant.
967623 Publié le 10/01/2004 à 14:05 supprimer cette contribution
pas si simple tout ça!!!
on peut discourir tant qu'on veut en théorie!!! c'est quand la vie réelle s'en mêle qu'on se rend compte de quoi on est capable par amour!!!

J'ai lu histoire d'O dans les années 75/80, je ne sais plus exactement!!!
J'avais été très choquée par les anneaux qu'elle se faisait poser sur le sexe!!!
Et actuellement, c'est rentré dans les moeurs avec la pose des piercings!!!
Comme quoi, la pornographie est aussi affaire d'époque!!!
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 12:57 supprimer cette contribution
"On sait qu'on est amoureux quand on se met à faire des choses qu'on ne s'imaginait faire pour personne. Pas même pour soi"

Je ne suis pas d'accord avec cette définition car même l'amour permet de définir ses limites tout en ayant un plaisir intime à partager avec la personne chère.


Cette citation ne dit nulle part que ce que l'on se sent l'envie de faire, ou on devient capable, serait "sans limite".


Lorsque l'on accepte d'être dominé à l'extrême par la personne que l'on suppose aimer, on pert son identité, on est influencé, on refuse sa personnalité, et cela se transforme en une passion qui peut être destructrice.


Cette citation ne parle nulle part non plus de domination ni de refus de personnalité; c'est même le contraire que je mentionnais, une extension d'énergie et de personnalité (comme pour la poudre blanche, askondi, mais sans les déplorables effets induits; du moins on l'espère). Il faut tout de même lire ce à quoi on répond avant d'y répondre. Je t'encourage à le faire

------


J'ai lu histoire d'O dans les années 75/80, je ne sais plus exactement!!!
J'avais été très choquée par les anneaux qu'elle se faisait poser sur le sexe!!!
Et actuellement, c'est rentré dans les moeurs avec la pose des piercings!!!
Comme quoi, la pornographie est aussi affaire d'époque!!!


Le perçage des lobes d'oreilles, tout aussi agaçant que l'autre (tiens, je sens que vais faire un post à part là-dessus) est tout de même loin de dater d'hier. Cela dit, "Histoire d'O", bien qu'écrit par un homme ("Pauline Réage", c'est Jean Paulhan), est un livre d'érotisme essentiellement féminin. Il y a des femmes qui adorent réellement ce livre (Françoise Hardy est des leurs, on s'en serait douté), mais les hommes prétendant l'apprécier aussi le font pour leur faire plaisir. Leur truc à eux, ce serait plutôt le genre "Emmanuelle"

Mais, une fois de plus, tout cela n'a vraiment pas le moindre rapport avec le sujet du post Grand sourire / content de soi / un peu moqueur --> :D
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 14:38 supprimer cette contribution
"On sait qu'on est amoureux quand on se met à faire des choses qu'on ne s'imaginait faire pour personne. Pas même pour soi".

A contrario on saurait qu'on n'est plus amoureux lorsqu'on n'a plus l'envie de faire ces mêmes choses, c'est ça ?


Disons qu'on le sait en effet si on accepte d'ouvrir les yeux pour le savoir. Quelqu'un parlait quelque part de symptômes avant-coureurs comme la vaisselle qui se met à traîner dans l'évier, le lit qu'aucun des deux n'a envie de faire, etc.

Plus simplement, quand on n'est pas amoureux (ou reuse), je suppose qu'on a un peu moins de pêche. Le résultat paradoxal de cette affaire, c'est que c'est souvent quand nous sommes amoureux d'une autre personne que d'autres le deviennent de nous .

(Le grand prix 1978 de l'humour noir est attribué à Dieu pour l'ensemble de non oeuvre!)


mais pourquoi cet intitulé de forum, provocateur !


J'avance quelques hypothèses :

1. Ca doit être quelque part dans ma nature

2. J'aime bien Arsan. Adolescent, c'est Aslan que j'aimais bien, ce qui suggère qu'on devient avec l'âge un peu plus "cérébral" et un peu moins "visuel".

3. "Amour" et "pornographie" sont des termes pouvant l'un comme l'autre étant chargés de valeurs positives ou négatives en fonction de ce que l'on met derrière.

4. Je voulais intituler le sujet : "D'une façon de définir l'amour qui n'est pas exempte de similitude avec ce qu'il en est de la pornographie, ni ce qu'avait dit madame Arsan sur ce dernier sujet", mais je me ses parfois vachement flemmard.
967623 Publié le 11/01/2004 à 15:14 supprimer cette contribution
oups, je me suis ridiculisée là en confondant emanuelle et histoire d'o!!!
méa culpa
975070 Publié le 15/01/2004 à 20:11 supprimer cette contribution
salut ca va je suis jeunne marocan age de 26 ans j'aime la nature la lecture et tous les choses qui sont bien et bisou
956770 Publié le 15/01/2004 à 20:51 supprimer cette contribution
Mben je dois être vraiment bête parceque j'ai même pas compris la question! mais Moha non plus on dirait!lol!
735290 Publié le 15/01/2004 à 22:56 supprimer cette contribution
Glissant comme terrain, je cite "la pornographie, c'est de montrer entre deux personnes des relations sexuelles d'où ne se dégage pas de joie mutuelle"

Si je prends le contexte d'un couple, dont l'un des deux partenaires a très envie, concrétement, disons que l'homme assoifé de sexe saute (libre interprétation) sur sa moitié contrariée, .... alors on aurait donc là un bel acte pornographique???
Ca me semble quand même limité faché --> :C
856603 Publié le 16/01/2004 à 00:17 supprimer cette contribution
"On sait qu'on est amoureux quand on se met à faire des choses qu'on ne s'imaginait faire pour personne. Pas même pour soi".

Oui, c'est ça aussi.
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 18/01/2004 à 15:34 supprimer cette contribution
Si je prends le contexte d'un couple, dont l'un des deux partenaires a très envie, concrétement, disons que l'homme assoifé de sexe saute (libre interprétation) sur sa moitié contrariée, .... alors on aurait donc là un bel acte pornographique???
Ca me semble quand même limité


Appelons un chat un chat, et un viol un viol.

Precisons que passe l`age de 45 ans ce sont plutot les dames qui se jettent sur les messieurs que l`inverse, d`ailleurs sourire --> :P

(evidemment, dans le cas inverse, ELLES peuvent faire semblant. NOUS pas )
Page 1

Forums > Amitié - Amour Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Amour, Arsan, pornographie| Suivant >>
Conditions générales Contact