changement,paradigme,coucou,dilbert
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Amitié - AmourAller à la dernière page
<< Précédent |

Changement de paradigme (coucou, Dilbert!)

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 10/01/2004 à 01:46 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

Il paraît clair que la seule façon viable de retenir quelqu'un que vous appréciez dans votre entourage est de lui donner envie de rester avec vous.

D'où il résulterait qu'au fond le difficile n'est pas réellement de trouver la personne idéale (puisque tant de personnes existent et qu'on sait où les candidates qui nous intéressent vont boire), mais d'être la personne idéale. Et là, ça devient coton, parce qu'il est plus facile de varier les personnes que l'on rencontre que celle qu'on est.

967623 Publié le 10/01/2004 à 16:04 supprimer cette contribution
Pourquoi varier celle (celui) qu'on est ?
On est ou on n'est pas!!!
A vouloir être celle (celui) qu'on n'est pas, c'est passer du temps à s'épuiser pour rien puisque d'après l'adage : chassez le naturel, il revient au galop......
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 01:48 supprimer cette contribution


Pourquoi varier celle (celui) qu'on est ?


Parce que c'est jouissif. Il paraît plus agréable de prendre en main sa destinée que de laisser le hasard décider de ce qui nous arrive.



On est ou on n'est pas!!!


Disons qu'on peut être inculte, étroit d'esprit, "soupe au lait", indécis, malhabile, et ne pas vouloir le rester. Là encore, il ne s'agit pas d'une question d'état mais de décision .

Prends l'exemple d'Hil(l)ary Clinton. Quand elle a décidé de ne plus être cageot, elle a parfaitement réussi à ne pas l'être. Une personnalité peut se subir ou se construire. Chacun son choix, bien sûr.



A vouloir être celle (celui) qu'on n'est pas, c'est passer du temps à s'épuiser pour rien puisque d'après l'adage : chassez le naturel, il revient au galop...


C'est pourquoi la question est bien d'arriver à devenir ce qu'on est (en germe) plutôt que de laisser sa personnalité en friche. La question est juste de savoir ce qu'on veut faire de sa vie.

Ne s'intéresser à rien, ne jamais rien changer, quels que soient les faits, à ses idées ou à son pode de vie, c'est être foutu avant même d'atteindre 50 ans; or notre espérance de vie doit tourner autour de 84. Comme le dit le poète:

Il faut nous préparer à passer tout ce temps
687571 Publié le 11/01/2004 à 02:55 supprimer cette contribution
Attention à ne pas tout confondre. On peut évidemment évoluer, changer, tenter de s'améliorer, etc., et c'est même une bonne chose... Mais ça n'a rien à voir avec ce dont on parle, c'est à dire porter un masque pour plaire à l'être aimée.
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 12:48 supprimer cette contribution

Attention à ne pas tout confondre. On peut évidemment évoluer, changer, tenter de s'améliorer, etc., et c'est même une bonne chose... Mais ça n'a rien à voir avec ce dont on parle, c'est à dire porter un masque pour plaire à l'être aimée.

Ah? Et où serait ce on dont tu affirmes qu'on parle? Le seul que je voie à avoir parlé de masque, ici, c'est toi? Evitons de nous montrer projectifs, là
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 13:14 supprimer cette contribution
paganel ? que signifie pour toi, exactement

"parce qu'il est plus facile de varier les personnes que l'on rencontre que celle qu'on est".

pour toi ? parce que même en étant pas projectif, le fait de varier se propre personnalité (ce que tu disais dans le premier volet de ton forum) est bien porter ce que tu dis ne pas avoir dit "porter un masque" nan ?


Je vois ce que tu veux dire. J'ai en effet utilisé un terme ambigu. Je pensais à des variations ayant base de temps de l'ordre de la décennie et non de lajournée. Sans doute aurais-je du le préciser, ou utiliser un autre terme (développer? muscler? faire évoluer?). Mais en ce cas, il est vrai, je perdais l'un des termes de ma comparaison.

L'idée que j'avais en tête est celle-là : des personnes intéressantes à rencontrer, il n'y a pas de bile à se faire, il en existera toujours.

Quand une histoire entre deux personnes se termine, c'est bien sûr parfois triste, mais l'habitude veut qu'on en tire quelques enseignements, puis qu'"on tire un grand trait et on recommence".

En revanche, le seul élément d'un couple que nous ne pourrons pas changer avec autant de facilité, c'est nous-même. Sur cette personne-là, nous n'avons pas de deuxième chance. Tel était le sens de mon post.
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 14:28 supprimer cette contribution
bon effectivement, on a intérêt à réfléchir sur soi et sur le pourquoi on tombe toujours systématiquement sur les mêmes plans foireux (je donne là un exemple, qui *me* concerne : pendant tout un temps, je ne suis tombée que sur des plans de ce genre, et en analysant cet état de fait, et en me rendant compte que c'était moi, en fait, qui attirait ça

Des détails, des détails, Xiane. C'était un plan maso ? Je pose la question parce que je viens juste d'acheter une cravache chez Décathlon, et que je me demande ce que je vais faire avec (mais c'était si agréable à avoir en main que j'ai craqué :o) ).


j'ai peut être réussi à inverser *ma* tendance sans pour autant mettre un masque : je suis moi, mais je refuse maintenant quelque part de m'apitoyer ou de devenir la mère virtuelle de ceux qui pourraient être attirés par cet aspect de ma personne ...)


Tu ne voudrais pas remettre ça juste à demain, dis? Je viens de m'apercevoir que j'ai perdu un bouton à ma veste, et je suis nul en couture. Allez, un bon mouvement, quoi... Grand sourire / content de soi / un peu moqueur --> :D
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/01/2004 à 14:48 supprimer cette contribution
j'ai retrouvé ça que j'avais mis sous un forum de lizbeth Société Protectrice des Femmes Célibataires ça te donnera une idée de ce que je voulais dire par *plan foireux*

(...)


Argn! Il y a des moments où je suis bien content de ne pas être une femme (pouce! pouce! second degre, second degré!)


à part ça, pour ce qui est de recoudre les boutons des copains, pas la peine de sortir la cravache

C'est à dire que ce que j'aurais aimé, c'est que tu le fasses en tenant l'aiguille entre tes dents. On dira ce qu'on voudra, ça a un petit quelque chose de troublant, de voir une femme avoir autant de difficultés à faire quelque chose d'aussi simple. Ca stimule notre instinct protecteur de mâles :o)


j'ai déjà dû en recoudre pour ig

TU NOUS RACONTERAS TES COCHONNERIES UNE AUTRE FOIS!!!

Grr !

sans qu'il ait besoin de me fouetter pour autant

On ne t'a jamais fouettée pour que tu recouses un bouton? Mais dis-moi, c'est troublant. C'est un peu, mutatis mutandis, comme si tu étais vierge.

(Je déteste le métal, mais je n'ai rien contre le cuir (pouce! pouce! Second degré, second degré!))
792115 Publié le 11/01/2004 à 14:55 supprimer cette contribution
Page 1

Forums > Amitié - Amour Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Changement de paradigme (coucou, Dilbert!)| Suivant >>
Conditions générales Contact