mourir,idees,bien,beau,lesquelles
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

Mourir pour des idées, c'est bien beau, mais lesquelles ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/02/2006 à 14:26 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Entre les deux mon coeur balance


En tout cas, qui sait un peu comment fonctionne le système de reproduction humain ne pourra qu'apprendre des choses très originales en lisant ceci :
Citation:
Dans le Sahîh de Muslim (Sahih Muslim), le Hadith 469 :

« D'après Oumm Sulaym, J'interrogeai l'Envoyé d'Allah de ce que la femme doit faire si elle voit un songe érotique, tout comme l'homme.

"Si elle éjacule, répondit le Prophète, elle devra se laver".

Eprouvant un peu de honte, je demandai au Prophète: "Est-ce que la femme éjacule?".

- "Oui, répliqua le Prophète, sinon grâce à quoi son enfant lui ressemblerait-il ? Le liquide émis par l'homme (le sperme) est épais et blanchâtre, tandis que celui de la femme est fluide et jaunâtre. La ressemblance (de l'enfant à l'un de ses parents) dépend alors de celui des deux liquides qui atteint l'utérus le premier" ».
Jetez vous bouquins de sciences nat' tout de suite! Ils ont été écrits par des gens qui n'étaient visiblement pas au coran de tout
Trazi - 826035lui écrire blog Publié le 11/02/2006 à 16:26 supprimer cette contribution
Tout l'art d'une religion n'est pas de chercher ou de s'interroger, mais d'affirmer et de légiférer.

Peu importe la connaissance, l'essentiel est d'affirmer sans vergogne de prétendues connaissances et de dire qu'elles viennent directement du Dieu et ne peuvent donc évidement en rien être critiquables.(ou caricaturables)
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 11/02/2006 à 16:34 supprimer cette contribution
Citation:
Tout l'art d'une religion n'est pas de chercher ou de s'interroger, mais d'affirmer et de légiférer.
C'est en quoi les religions constituent une varianté dégénérée du mysticisme, qui est tout de recherche. On peut être agnostique et mystique. Einstein l'était.
Citation:
Peu importe la connaissance, l'essentiel est d'affirmer sans vergogne de prétendues connaissances
Oui, mais sur ce sujet, je ne jette pas la pierre aux religions, parce que je fais parfois ça aussi
502098 Publié le 13/02/2006 à 20:46 supprimer cette contribution
Einstein n'a-t-il pas (imprudemment)affirmé à propos de physique, sans avancer l'ombre d'une preuve : "Dieu ne joue pas aux dés ". La suite lui donna tort.

Notons qu'il a fait au passage référence à Dieu dans un cadre scientifique sans même que la notion de Dieu fasse l'objet d'une définition.

Un mystique ? Brouillon en tout cas...
687571 Publié le 13/02/2006 à 21:52 supprimer cette contribution
Il est exact qu'Einstein a dit "Dieu ne joue pas aux dés", justement à propos de physique quantique, qu'il a refusé toute sa vie. Seulement, il restait quelqu'un de relativement (si j'ose dire) ouvert, puisqu'à la fin de sa vie il a rectifié le tir en disant "Après tout, Dieu peut régir l'univers de la façon qu'il veut" (ou quelque chose dans le genre) (sous entendu : il peu fort bien jouer aux dés si ça lui chante)

Quant au mysticisme, il faut quand même voir que ça ne se limite pas à la question de dieu. Les gourous (de quelque secte que ce soit (sauf à celles à visée purement lucratives, et elles sont légions) ) sont des mystiques, et leurs adeptes sont antimystiques puisque religieux. Les uns cherchent la vérité, les autres croient l'avoir trouvé. Mais en ce domaine plus qu'en tout autre, le chemin est plus important que la destination.
1655391 Publié le 15/02/2006 à 12:24 supprimer cette contribution

Albert opposait la religiosité cosmique à la traditionnelle. La première étant le plus élévé des sentiments religieux chez l'homme et complétement opposé à l'ensemble des normes et doctrines de la deuxième.
1655391 Publié le 15/02/2006 à 12:36 supprimer cette contribution
Citation:
"Oui, répliqua le Prophète, sinon grâce à quoi son enfant lui ressemblerait-il ? Le liquide émis par l'homme (le sperme) est épais et blanchâtre, tandis que celui de la femme est fluide et jaunâtre. La ressemblance (de l'enfant à l'un de ses parents) dépend alors de celui des deux liquides qui atteint l'utérus le premier" ».


c'est bien écrit. On peut observer qu'il y a conflit entre l'homme et la femme, déjà!
L'idée qui traverse de suite l'esprit est que l'idéologie dominante est l'idéologie de la classe dominante, donc, l'homme étant cette classe ô combien supérieure, et ceci n'est point discutable, c'est un fait, le premier à atteindre l'utérus sera le mâle...C'est une évidence!
1507456 Publié le 15/02/2006 à 20:16 supprimer cette contribution
Les miennes en tous cas, je ne me vois pas mourir pour les idées d'un autre
1596619 Publié le 24/02/2006 à 01:07 supprimer cette contribution
Mourir pour des idées, l'idée est excellente Moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eue. George Brassens
1301487 Publié le 27/02/2006 à 01:06 supprimer cette contribution
On peu mourir pour l'idée de liberté
Page 1

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Mourir pour des idées, c'est bien beau, mais lesquelles ?| Suivant >>
Conditions générales Contact