catholicisme,102,islam
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

Catholicisme : 102. Islam ... ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/04/2006 à 09:14 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Un intéressant livre de Joan Carroll Cruz - The Incorruptibles - dresse l'inventaire du nombre de saints ou "bienheureux" catholiques ayant échappé plusieurs décennies à la décomposition. Pour certains, dont quatre exposés en France (dont trois que j'ai en effet vus), cela dure encore. Enfin, s'il n'y a pas de trucage.

http://www.trinstore.com/ecom_2/item_view.cfm?inventoryid=974

Le nombre donné est de 102, le dernier de la liste par ordre chronologique étant un moine maronite libanais mort en 1898, Charbel Maklouf. Les noms de Bernadette Soubirous (Nevers), Catherine Labouré (Paris, rive gauche), Jean-Marie Vianney (Ars, Ain) et Thérèse Martin (Lisieux) sont sans doute plus connus du public français.

Côté islam, si j'en crois le Dialogue islamo-chrétien d'Al-Kindi, Mahomet avait demandé à son entourage qu'on ne l'enterre pas, parce que "des anges descendraient chercher son corps et l'emmener au ciel". En fin de compte, au bout de deux jours, on s'est décidé à l'enterrer quand même parce que les anges tardaient beaucoup à venir et que le climat de la région ne fait pas de cadeau
644221 Publié le 20/04/2006 à 09:27 supprimer cette contribution
Citation:
Un intéressant livre de Joan Carroll Cruz - The Incorruptibles - dresse l'inventaire du nombre de saints ou "bienheureux" catholiques ayant échappé plusieurs décennies à la décomposition.
Xiane : Il achète ce genre de bouquin, Paganel ???
Dior : Il pensait acheter "Les Inrockuptibles" et avait oublié ses lunettes
Paga : Peut-être, mais je ne regrette pas. Ce bouquin se laisse lire.
Frank : Il y a peut-être moins de pub aussi.
1688821 Publié le 20/04/2006 à 10:47 supprimer cette contribution
Citation:
Mahomet avait demandé à son entourage qu'on ne l'enterre pas, parce que "des anges descendraient chercher son corps et l'emmener au ciel




lol...

Citation:
En fin de compte, au bout de deux jours, on s'est décidé à l'enterrer quand même parce que les anges tardaient beaucoup à venir et que le climat de la région ne fait pas de cadeau


loool...
1688821 Publié le 20/04/2006 à 14:21 supprimer cette contribution
Citation:
le climat de la région ne fait pas de cadeau


ou plutôt que le climat de la "religion" ne fait pas de cadeau...
1638759 Publié le 20/04/2006 à 14:27 supprimer cette contribution
En Asie on laisse les moines Boudistes morts en méditation (leur principale activité), sont considérés comme saints ceux qui ont les cheuveux et les ongles qui continuent à pousser àprès la mort...

La momification naturelle est en fait assez répandue, même sous nos latitudes...

102 saints sur le nombre de béatifiés, ça reste une proportion insignifiante !! Les saints sont une invention des cathos, je ne crois pas que les musulmans glorifient d'autres symboles que Dieu !!!
1470591 Publié le 20/04/2006 à 17:23 supprimer cette contribution
citation:"je ne crois pas que les musulmans glorifient autre chose que Dieu"

C'est un peu plus compliqué qu'ça.

Pour eux il n'y a de Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète. Jusque-là c'est clair.

Après, il faut savoir qu'ils croient aux anges, au Diable et aussi à d'autres êtres surnaturels, comme les Djinns. Simplement, en Islam on n'glorifie pas ces êtres, comme tu dis, et on n'peut prier que Dieu.

Pour c'qui est de Mahomet, il a un statut un peu particulier puisqu'il est, quand même, l'Prophète (ça pose un homme, non ?) . Donc l'meilleur des hommes, l'exemple du "bel agir" et d'la "voie droite". Mais, au contraire de c'que dit l'Evangile sur le p'tit Jésus, Mahoment, tout prophète qu'il est, reste un homme, et n'a pas droit à la nature divine (Il n'y a de dieu que Dieu). Donc on n'prie pas Mahomet en Islam, pas plus que n'importe quel autre homme: il n'y a pas d'saints.

Ca, c'est la doctrine sunnite. Il faut savoir qu'la tradition, la religion d'la rue si tu préfères, ne suit pas toujours cette doctrine à la lettre, et honore les grandes figures de l'Islam un peu comme les Saints chez les Chrétiens.

Après, il y a aussi les Chiites, qui, eux, sont beaucoup plus mystiques et ésotériques, et qui parlent volontiers de "saints", lorsqu'ils évoquent notamment la descendance de Mahomet.

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/04/2006 à 18:19 supprimer cette contribution
Citation:
En Asie on laisse les moines Boudistes morts en méditation (leur principale activité), sont considérés comme saints ceux qui ont les cheveux et les ongles qui continuent à pousser àprès la mort...
Cela ne doit pas faire grand monde : quand le métabolisme s'arrête, il s'arrête. Nous devons avoir quelque chose comme deux ou trois secondes de stock d'adénosine triphosphate dans le sang. Si nous ne renouvelons pas celui-ci au plus vite, adios, le métabolisme des cellules.

On a cru quelque temps fin XIXème - début XXème, qu'ongles et barbe poussaient encore quelque temps après la mort. Il ne s'agissait en fait que du phénomène plus banal de dessication de la peau
Citation:
Pour eux il n'y a de Dieu que Dieu, et Mahomet est son prophète.
Et Elie, Elisée, Ezéchiel, Isaïe, et Jérémie, c'est qui ? Les balayeurs ?
1731255 Publié le 20/04/2006 à 19:51 supprimer cette contribution

" Le respect de l'Islam pour les prophètes



Un trait marquant de la croyance islamique, au sujet des prophètes, est que les Musulmans croient et respectent tous les messagers de Dieu sans aucune exception. Puisque tous les prophètes sont envoyés par le Dieu Unique, et dans le même but - conduire l'humanité vers le Bien -, il est essentiel et logique de les croire tous. Le fait d'en accepter certains et d'en rejeter d'autres se fonde sur une fausse idée du rôle des prophètes, ou encore sur le préjugé racial. Les Musulmans forment la communauté religieuse du monde à faire un article de foi de la croyance en tous les prophètes de Dieu. Ainsi les juifs rejettent Jésus-Christ et Muhammad (que la paix et la bénédiction soient avec lui); les Chrétiens rejettent Muhammad (que la paix et la bénédiction soient avec lui), et, en fait, rejettent Moïse pour ce qui'ls ne sont pas fidèles à plusieurs des commandements qui lui fûrent remis. Les Musulmans, eux, les reconnaissent tous comme des messagers de Dieu qui ont apporté une direction divine à l'humanité. Cependant la révélation que ces prophètes ont reçue de Dieu a été altérée d'une manière ou d'une autre. La foi en tous les messagers de Dieu est commandée aux Musulmans par le Coran:

"Dites (ô Musulmans): nous croyons en Allah, à ce qui nous est révélé,
à ce qui fut révélé à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob et à leurs enfants,
à ce que Moïse, Jésus et les prophètes ont reçu de leur Seigneur.
Nous ne faisons pas de différence entre eux,
et nous sommes résignés aux volontés de Dieu". (Coran, 2,136)."



1470591 Publié le 20/04/2006 à 20:18 supprimer cette contribution
citation:"Et Elie, Elisée, Ezéchiel, Isaïe, et Jérémie, c'est qui ? Les balayeurs ?"

Je n'fais que répéter la traduction littérale d'une partie d'la Shahada...

L'Islam reconnaît bien l'rôle des prophètes antèrieurs à Mahomet, mais la Shahada ("profession de foi") est ainsi faite, qu'elle ne fait allusion qu'au dernier d'entre eux. Et c'est pas d'ma faute, tout d'même ?!?
Page 1

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Catholicisme : 102. Islam ... ?| Suivant >>
Conditions générales Contact