illogismes,langue,francaise

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Le FrançaisAller à la dernière page
<< Précédent |

Les illogismes de la langue française

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Fée des Houles - 1520136lui écrire blog Publié le 09/05/2006 à 17:07 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Il m'arrive d'expliquer (voir d'enseigner) le français à des filles asiatiques arrivées en France depuis peu.
Et souvent, à leurs "pourquoi" face à un illogisme, je reste sans réponse, rien de mieux qu'un "parce que c'est comme ça".

Je vous propose de regrouper ici ces particularités etonnantes de notre grammaire qui la rende si complexe aux non francophones.

Je commence par la dernière question en date :

Lorsque quelqu'un parle à une fille, il peut dire "je LUI parle". Pourtant LUI est masculin.
Mais sous une autre forme, il dira "je parle à ELLE". Presque la même forme, pourtant le féminin est respecté...

696121 Publié le 12/05/2009 à 20:40 supprimer cette contribution
Citation:
Selon Wiktionnaire :
Adjectif : Se dit d’un mot qui désigne une qualité ou une propriété d’une substance, par opposition au nom substantif qui désigne la substance elle-même.

C'est Wik?
C'est une tautologie, car la fin de la phrase énonce déjà une vérité contenue dans le point de départ ki est "substantif" !!! donc falsche

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 20:42 supprimer cette contribution
Citation:
Un adjectif peut donc être désigné comme "mot" sans qu'il y ait d'erreur.
Les adjectifs et les substantifs sont des mots, mais les adjectifs ne sont pas des substantifs, puisqu'il faut absolument mettre les points sur les i.

Le mode de féminisation des substantifs ne s'applique pas nécessairement aux adjectifs. Evidemment, pour qui n'est pas fichu de voir la différence entre les deux, cela apparaîtra comme une aberration. Pour la même raison qu'il - ou elle - ne comprendra pas pourquoi on écrit "pneus" et non "pneux", etc.
2481964 Publié le 12/05/2009 à 20:42 supprimer cette contribution
En fait, pour sauveur on peut dire aussi "salvateur" qui se rapproche plus de la racine latine
donc au féminin, on n'a gardé que "salvatrice"
cela sonne mieux que "sauveuse"
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 20:44 supprimer cette contribution
Citation:
En revanche : menteur >> menteuse
Mais moteur >> motrice, amateur >> amatrice. Adjectifs.

Docteur >> doctoresse.
696121 Publié le 12/05/2009 à 20:45 supprimer cette contribution
Citation:
Selon Wiktionnaire :
Adjectif : Se dit d’un mot qui désigne une qualité ou une propriété d’une substance, par opposition au nom substantif qui désigne la substance elle-même.


L'adjectif qualificatif , ou déterminant du substantif relatif au nom
===< Adjectif = nom , et selon les phrases, peut être épithète , qualificatif, déterminant, et même appositif, voilàààà , je n'ai aucune référence , je n'écris que, ce qui m'vient à l'esprit


2481964 Publié le 12/05/2009 à 20:51 supprimer cette contribution
Je viens de remarquer que ce sont les noms en "eur" dont on n'a pas gardé l'origine latine qui font "euse" au féminin, comme :
travailleur >> travailleuse


Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 20:53 supprimer cette contribution
Citation:
La langue française, à ce qu'on m'a dit au cours de mes études, fait partie des langues vivantes. Comme tout organisme vivant, elle évolue selon le développement de chacune de ses cellules par des mutations paradoxalement à la fois ordonnées et chaotique, en fonction des interactions des cellules entre elles et de stimulis extérieurs.
Tout à fait. Et si tu avais en plus fait un peu de thermodynamique, tu saurais que tout système laissé à lui-même évolue peu à peu vers le chaos.

La langue ne fait nullement exception. Comme un jardin, il importe soit qu'elle soit entretenue, soit qu'elle devienne sur le long terme et de façon irréversible une saleté malcommode et ingérable. D'ailleurs en ouvrant ce fil pour recenser les "illogismes de la langue française", tu ne fais que manifester toi-même aussi cette inquiétude, en l'occurrence justifiée.
Citation:
L'évolution d'une langue vivante n'est donc pas l'apanage d'une poignée de vieillards séniles
... dont la plupart ont rencontré les faveurs d'un large public, tandis que tes propos n'ont captivé qu'une poignée de lectgeurs d'un serveur Internet. On peut se dire que si ce qu'ils ont écrit a eu un peu plus de succès, c'est parce qu'ils maniaient la langue un peu mieux que la moyenne en général et que toi en particulier
Citation:
dont très peu a gardé un contact avec le français tel qu'on le parle
Tout dépend qui est "on". Je constate qu'on se bouscule davantage pour aller lire le dernier Jean d'Ormesson que pour se procurer en livre les oeuvres complètes de JoeyStarr. Il doit sans doute y avoir une raison.

Il était temps que Sarko, quels que soient ses défauts par ailleurs, siffle la fin du délire faux-soixante-huitard. Nous insistions alors pour que chacun puisse s'exprimer, c'est une chose. Jamais nous n'avons demandé que le premier pékin venu s'imagine à hauteur des experts pour autant. Ceux qui ont voulu s'imaginer une chose pareille se sont foutus le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.
696121 Publié le 12/05/2009 à 20:55 supprimer cette contribution
Voyeur===< voyeuse?

oie===< jars

Le jars est le féminin de l'oie domestique ,
2481964 Publié le 12/05/2009 à 20:57 supprimer cette contribution
Dora !
Tu mélanges les noms et les adjectifs
696121 Publié le 12/05/2009 à 21:04 supprimer cette contribution
Citation:
Dora !
Tu mélanges les noms et les adjectifs


C'est du pareil au même , ou alors du même au pareil

Adjectif :nom qualificatif, ou déterminant du substantif qui lui meme est un nom

Substantif : nom ou nom commun, devient substantif paskil/loskil est relatif au nom

Tu n'trouves pas ces définitions tournent autour de la mm chose?
2481964 Publié le 12/05/2009 à 21:08 supprimer cette contribution
Un adjectif qualifie un nom (adjectif qualificatif)
ex. une rose fanée (rose est un nom, fanée est l'adjectif-participe passé qui la qualifie)
696121 Publié le 12/05/2009 à 21:18 supprimer cette contribution
Citation:
Un adjectif qualifie un nom (adjectif qualificatif)
ex. une rose fanée (rose est un nom, fanée est l'adjectif qui la qualifie)


Okayy! ça , je le savais
Pour toi, quelle est la fonction de fanée?


Citation:
une rose fanée (rose est un nom, fanée est l'adjectif qui la qualifie)


Cherche bien, l'erreur , avant de dire que fanée est ..........
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 12/05/2009 à 21:23 supprimer cette contribution
Citation:
Adjectif : nom qualificatif
696121 Publié le 12/05/2009 à 21:28 supprimer cette contribution
Ich vergaß, das Komma

J'ai oublié la virgule entr'les nom et qualificatif
2481964 Publié le 12/05/2009 à 21:35 supprimer cette contribution
Je crois qu'il faut que tu retournes à l'école
tu as un clavier allemand ?
Fée des Houles - 1520136lui écrire blog Publié le 13/05/2009 à 09:32 supprimer cette contribution
Citation:
Citation:
des adjectifs qui n'existent pas au féminin : sauveur

Pour ma part, j'ai bien "salvatrice" dans mon dictionnaire, mais tu as le droit d'acheter la daube que tu veux

Avoir un dictionnaire, c'est bien. L'utiliser, c'est mieux.
Comme le souligne très justement Diane, salvatrice est le féminin de salvateur et non de sauveur.

Citation:
En revanche : menteur >> menteuse
c'est vrai que la langue française a pas mal d'exceptions

C'est tout le sujet de ce fil.

Citation:
Tout à fait. Et si tu avais en plus fait un peu de thermodynamique, tu saurais que tout système laissé à lui-même évolue peu à peu vers le chaos.

J'ai subit bien des heures de thermo en école d'ingénieur. L'entropie (ce que l'on appelle vulgairement le "chaos") n'est pas une évolution d'un système mais une énergie, ou plus exactement une perte d'énergie généré par tout système en mouvement.
La seule façon de l'éviter est d'avoir un système inerte.

Si l'on rapporte ça a la langue, la seule façon d'éviter l'entropie pour le français serait qu'elle devienne langue morte. Fort heureusement, c'est loin d'être le cas actuellement.

Citation:
La langue ne fait nullement exception. Comme un jardin, il importe soit qu'elle soit entretenue, soit qu'elle devienne sur le long terme et de façon irréversible une saleté malcommode et ingérable.

D'un autre côté, la nature s'est pas mal débrouillée pendant quelques million d'années, avec son ordre et don chaos, avant que l'homme n'essaye d'en faire un jardin bien ordonné mais qui est en train de dépérir.

Comme je le disais, la seule façon d'éviter de chaos, c'est d'avoir un système figé donc mort. Et réciproquement.

Citation:
D'ailleurs en ouvrant ce fil pour recenser les "illogismes de la langue française", tu ne fais que manifester toi-même aussi cette inquiétude, en l'occurrence justifiée.
Les illogismes que je soulignes sont malheureusement bien encrés dans la langue officielle et ne viennent pas des évolutions récentes.

Citation:
Citation:
L'évolution d'une langue vivante n'est donc pas l'apanage d'une poignée de vieillards séniles
... dont la plupart ont rencontré les faveurs d'un large public,

... dont la plupart sont totalement inconnus de la majorité des français.
Qu'on demande à des français de citer 5 académiciens (sur 40), il est fort probable que la majorité en soit incapable.
Qu'on demande de citer une oeuvre d'un académicien et on peut vraissemblablement porter les abscenses de réponse à plus de 90%.

A part peut-être ceux qui savent que Dabadie vient d'y entrer. Ils pourront citer un sketch de Bedos...

Citation:
tandis que tes propos n'ont captivé qu'une poignée de lectgeurs d'un serveur Internet.
Merci. Suposer que mes propos aient pu captiver une poignée de lecteurs est me faire plus d'honneur que je n'en espérait.

Citation:
On peut se dire que si ce qu'ils ont écrit a eu un peu plus de succès, c'est parce qu'ils
Citation:
maniaient
la langue un peu mieux que la moyenne en général et que toi en particulier

Tu as raison d'employer le passé.
La charge d'académicien étant donnée à vie et à des personnes qui, pour la plupart, avaient déjà atteint l'age de la retraite à leur entrée en fonction, il est fort probable qu'une partie non négligeable de ce panel n'est plus en état de s'exprimer de manière cohérente voir même intelligible. Ils ont pourtant en charge de formaliser comment tout un chacun devrait le faire. Paradoxal, non ?

Citation:
Citation:
dont très peu a gardé un contact avec le français tel qu'on le parle

Tout dépend qui est "on".

La majorité de ceux qui utilisent cette langue au quotidien.

Citation:
Je constate qu'on se bouscule davantage pour aller lire le dernier Jean d'Ormesson que pour se procurer en livre les oeuvres complètes de JoeyStarr. Il doit sans doute y avoir une raison.

On se bouscule encore plus à chaque apparition publique de Jennifer ou Christophe Willem. Je doute cependant que ce soit un critère de qualité...

Citation:
Il était temps que Sarko, quels que soient ses défauts par ailleurs, siffle la fin du délire faux-soixante-huitard.

Sarko comme référence en linguistique, c'est comme Roselyne Bachelot en référence d'élégance...

Citation:
Nous insistions alors pour que chacun puisse s'exprimer, c'est une chose. Jamais nous n'avons demandé que le premier pékin venu s'imagine à hauteur des experts pour autant. Ceux qui ont voulu s'imaginer une chose pareille se sont foutus le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.

C'est tout à fait juste pour un pékin.
En revanche, quand les pékins sont des millions et que l'avis subjectif des experts ne reflète qu'une réalité dépassée depuis des décénie, on peut mettre en doute leur niveau d'expertise...
696121 Publié le 13/05/2009 à 09:35 supprimer cette contribution
Citation:
Je crois qu'il faut que tu retournes à l'école

Pkoi fo t-il que je retourne à l'école communale française? Je suis originaire d'une colonie Allemande, protectorat Anglais, et tutelle Française Le peu de french que j'ai appris m'sied bien , pour mon integration de clando en France, non?
La preuve , loske j'écris tu lis bien c'ke je dis , non?

Citation:
tu as un clavier allemand ?

NEIN!!!!!!!!!

Und dir, schreiben kann eine andere Sprache als die französisch?
2481964 Publié le 13/05/2009 à 09:39 supprimer cette contribution
Citation:
Und dir, schreiben kann eine andere Sprache als die französisch?

Mais bien sûr que si Dora

(et pense à mettre la traduction, moi quand j'écris une phrase en anglais on me supprime mon post)
696121 Publié le 13/05/2009 à 09:41 supprimer cette contribution
Citation:
(et pense à mettre la traduction, moi quand j'écris une phrase en anglais on me supprime mon post

Sorry , j'ai oublié
Et toi, peux tu écrire une autre langue , hormis le français?
2481964 Publié le 13/05/2009 à 09:42 supprimer cette contribution
J'avais compris, j'y ai répondu !
Je ne pratique plus assez l'allemand mais je comprends un peu quand même
2477693 Publié le 13/05/2009 à 10:03 supprimer cette contribution
Ah ! Ah ! Nous avons avec Fée une dame qui ferraille avec Paganel. On attend la réplique

Pas con le débat !
2481964 Publié le 13/05/2009 à 10:09 supprimer cette contribution
Oh la grammaire française n'a pas beaucoup de secret pour moi non plus !

2477693 Publié le 13/05/2009 à 10:41 supprimer cette contribution
An, la jalousie féminine ...
Fée des Houles - 1520136lui écrire blog Publié le 13/05/2009 à 16:11 supprimer cette contribution
Au sujet de l'Academie, je me suis livrée à quelques statistiques sur les académiciens actuellement en activité :

moyenne d'age : 78 ans
Plus vieux : 100 ans
Plus jeune : 57 ans
Moyenne d'age à l'entrée en fonction : 66 ans

Il pourrait être intéressant d'appliquer l'age de la retraite à l'Académie. En ces temps de crise, ça pourrait libérer 35 emplois d'un seul coup.
2477693 Publié le 13/05/2009 à 16:17 supprimer cette contribution
2052777 Publié le 13/05/2009 à 17:00 supprimer cette contribution
Citation:
je n'crois plus aux académiciens, Larousse et Robert, etc...

pourtant La Rousse a 2 Robert épithète aussi beaux que les tiens

ose-je t'avouer que je préfère et de loin ta langue vivante
ainsi que ton académie (*) à celle des 40 séniles ma chère DORAde

oui oui je sais je suis hors sujet......je sors

(*) Gironde et bien en Cher
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 15/05/2009 à 00:06 supprimer cette contribution
Citation:
Au sujet de l'Academie, je me suis livrée à quelques statistiques sur les académiciens actuellement en activité :

moyenne d'age : 78 ans
Plus vieux : 100 ans
Plus jeune : 57 ans
Moyenne d'age à l'entrée en fonction : 66 ans

Tout cela est relativement jeune quand il s'agit de connaître - j'entends réellement connaître - les hommes et leur langue. La comtesse de Ségur rédigea son premier ouvrage vers l'âge de 58 ans. Peu d'hommes politiques commencent vraiment à arriver aux responsabilités avant 50. Devenu président de la République à 48, Sarkozy était considéré comme "jeune". Tel est le prix à payer pour l'expérience (et encore, pour Sarkozy, on est loin de la satisfaction optimale; Giscard, très jeune lui aussi, fut le seul président de la Vème à nêtre pas réélu : il faut croire qu'il y avait des raisons).

Il se trouve que l'Académie est un domaine où globalement, de l'expérience, il en faut. Des hommes de pouvoir très jeunes, donc inexpérimentés, nous en avons eu jadis, en particulier Robespierre et Saint-Just. On n'a pas connaissance qu'ils aient donné naissance à la période la plus plaisante de la Révolution.

Le récent ne marche mieux que l'ancien que dans le domaine très restreint de l'électronique, et ce parce que cette discipline est encore loin d'être à maturité. Pour la même raison ce qu'on y développe est bon pour la poubelle moins de quatre ans après. Ce n'est pas précisément ce qui est demandé à une institution comme l'Académie.
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 15/05/2009 à 00:32 supprimer cette contribution
Citation:
Citation:

Pour ma part, j'ai bien "salvatrice" dans mon dictionnaire, mais tu as le droit d'acheter la daube que tu veux


Avoir un dictionnaire, c'est bien. L'utiliser, c'est mieux.
Evite d'utiliser des réponses toutes faites sans réfléchir. Il arrive, comme ici, qu'elles tombent à plat.
Citation:
salvatrice est le féminin de salvateur et non de sauveur
Adjectifs parfaitement synonymes, comme tu pourras le constater si tu l'ouvres, ton dictionnaire.
Citation:
J'ai subit bien des heures de thermo en école d'ingénieur.
Quelques cours de grammaire eussent sans doute été les bienvenus aussi, à ce que je vois
Citation:
L'entropie (ce que l'on appelle vulgairement le "chaos") n'est pas une évolution d'un système mais une énergie, ou plus exactement une perte d'énergie généré par tout système en mouvement.
Tu ne devais pas écouter grand chose pendant tes cours. Le propre de l'énergie dans les systèmes physiques, c'est au contraire qu'elle se conserve quoi qu'il arrive. Le "chaos" n'est que relatif, rappelons-le : le passage d'une masse d'objets célestes massifs organisés n'importe comment à un beau disque d'accrétion est irréversible : il implique donc une augmentation d'entropie et une diminution d'énergie libre, comme quoi les apparences sont trompeuses.
Citation:
La seule façon de l'éviter est d'avoir un système inerte.
Pas le moins du monde non plus : la Terre est out sauf un système inerte et s'auto-organise très bien. Il suffit de disposer d'une source d'énergie et de rayonner l'excès d'entropie dans l'espace. ce que fait la Terre, et c'est pourquoi elle s'auto-organise au dépens du reste.
Citation:
Si l'on rapporte ça a la langue, la seule façon d'éviter l'entropie pour le français serait qu'elle devienne langue morte.
Eh oui : si on utilise un raisonnement faux et qu'on l'applique, on obtient des résultats faux eux aussi. Dans la pratique, tout système dépense donc un peu de son énergie à maintenir son organisation s'il veut pouvoir durer. Le système nerveux chez l'homme et l'Académie pour la France représentent des exemples de ces budgets énergétiques. Le système nerveux bouffe 20% des ressources de l'organisme humain, l'Académie française 40 personnes sur 50 millions. Belle économie de moyens, on en conviendra !
Citation:
Comme je le disais, la seule façon d'éviter de chaos, c'est d'avoir un système figé donc mort. Et réciproquement.
Et comme j'ai l'honneur de te lé répéter, cette vision erronée des choses était déjà abandonnée en 1950. J'hésite à croire que tu aies fait tes études d'ingénieur avant cette date.

En revanche, idéologiquement, elle traduit une viison assez enfantine du monde : ordre = stagnation, mal; chaos = mouvement, bien. mais nous sommes ici entre adultes - je l'espère - et n'avons plus à raisonner (?) comme des enfants de huit ans.
Citation:
Les illogismes que je soulignes sont malheureusement bien encrés dans la langue officielle
OK. Levons l'encre, capitaine Parker
Citation:
L'évolution d'une langue vivante n'est donc pas l'apanage d'une poignée de vieillards séniles
... dont la plupart ont rencontré les faveurs d'un large public,


... dont la plupart sont totalement inconnus de la majorité des français.
La majorité des Français ont un vocabulaire de cinq mille mots : de quoi parler de ce qu'ils ont fait hier, de ce qu'ils font aujourd'hui et de ce qu'ils feront demain, en se limitant aux actes simples de l'existence. C'est un genre de vie qui est sans doute meilleur que la mort, mais pas énormément plus. À lire les ouvrages de nos Académiciens, je découvre un examen du monde autrement plus passionnant. Quoi de plus logique que de mettre leur talent au service ? Rien.
Citation:
Qu'on demande à des français de citer 5 académiciens (sur 40), il est fort probable que la majorité en soit incapable.
Tu ne sais pas non plus très bien comment marche ce qui est sous le capot de ton automobile, si tu en as une (laisse-moi trafiquer dedans juste 20 minutes, en ne faisant que des choses réversibles et on verras si tu es capable de réparer). L'important est que le résultat (à savoir un dictionnaire qui se tienne et est révisé en permanence) soit là.
Citation:
Qu'on demande de citer une oeuvre d'un académicien et on peut vraissemblablement porter les abscenses de réponse à plus de 90%.
Dans l'immédiat, je te conseille de t'intéresser davantage à l'orthgographe des mots qu'au nom des Académiciens. L'urgence est plus grande, à te lire.

et comme je commence à te connaître et à savoir que tu sabres froidement les contributions quand tu n'as pas d'argument sensé pour y répondre, tu me permettras de mettre celle-ci de côté prête à servir dans un contre-fil tout chaud si tu as à nouveau des velléités de ce genre.
2477693 Publié le 15/05/2009 à 08:50 supprimer cette contribution
Citation:
L'important est que le résultat (à savoir un dictionnaire qui se tienne et est révisé en permanence) soit là


Il me semble aussi. C'est le travail d'une académie.
Fée des Houles - 1520136lui écrire blog Publié le 15/05/2009 à 10:54 supprimer cette contribution
Citation:
Adjectifs parfaitement synonymes, comme tu pourras le constater si tu l'ouvres, ton dictionnaire.

Si on suit ton raisonnement, on peut donc dire que "pleine" est le féminin de "rempli".
Que deux mots soient synonymes n'a jamais signifié qu'il s'agisse du même mot et jamais "salvatrice" ne sera le féminin de "sauveur". La lecture de ton précieux dictionnaite (si te l'utilise un jour) te le confirmera.

Citation:
Le système nerveux bouffe 20% des ressources de l'organisme humain, l'Académie française 40 personnes sur 50 millions. Belle économie de moyens, on en conviendra !

Surtout que les 40 séniles étant pour la plupart quasiment statiques, ils ne dépensent plus beaucoup d'énergie. Une bonne partie est même dans l'incapacité médicale d'exercer leur fonction, voir même de faire acte de présence.
Par contre, ça ne les empèche pas de consommer.
Un chirurgien atteint de la maladie de Parkinson n'a plus le droit d'opérer. Il devrait en être de même pour la sénilité chez les académiciens...

Si on mettait à leur place des personnes ayant toutes leur facultés mentales et pratiquant régulièrement la langue qu'ils sont supposés régir, la dépense de moyens serait bien plus rentable.

Citation:
En revanche, idéologiquement, elle traduit une viison assez enfantine du monde : ordre = stagnation, mal; chaos = mouvement, bien.

Pour ma part, je verrais plutôt ça comme :
Abscence d'ordre ET de chaos = mal
Présence d'ordre OU de chaos = bien

Le chaos sans ordre provoque un système sans but, incapable d'objectifs cohérents et inapte à diriger son évolution vers une amélioration.

L'ordre sans chaos implique un système figé, rigide, inerte, incapable d'évoluer et donc de s'amméliorer.
Reporté au langage (puisque c'est le sujet), cela donnerait une langue morte, incapable de corriger ses imperfections et d'évoluer avec la société qui la porte.

Citation:
nous sommes ici entre adultes - je l'espère - et n'avons plus à raisonner (?) comme des enfants de huit ans.
Et quand est-ce que tu commences à suivre ce beau précepte ?

Citation:
À lire les ouvrages de nos Académiciens, je découvre un examen du monde autrement plus passionnant.

Moi c'est d'aller voir le monde qui m'a permis de le trouver passionnant et non de le parcourir dans un livre.
Que veux-tu, certains préfèrent les confitures, d'autre les fruits frais.

Citation:
Quoi de plus logique que de mettre leur talent au service ? Rien.

Crois-tu qu'un hopital laisserait un chirurgien centenaire (même s'il fut excellent à son époque) toucher un bistouri dans une salle d'opération ? Surtout s'il ne s'est plus remis à jour depuis 40 ans.

Alors pourquoi le permettre pour un langage qui touche des dizaines de millions de personnes ?

Citation:
Tu ne sais pas non plus très bien comment marche ce qui est sous le capot de ton automobile, si tu en as une (laisse-moi trafiquer dedans juste 20 minutes, en ne faisant que des choses réversibles et on verras si tu es capable de réparer).

Mon projet de fin d'étude concernait la récupération de l'énergie des gaz d'échapppement dans les moteurs 4 temps. Donc, il est fort probable que même si tu enlèves des pièces au moteur, je sois capable de les ré-usiner si l'on met à ma disposition quelques outils de mesure, une fraiseuse et un tour.

Eh oui, une femme qui sait changer une roue, ça existe.

cela dit, je ne vois pas trop le rapport entre un moteur et la langue française. Une nouvelle fois, tu appliques ta méthode réthorique préférée lorsque tu es à court d'arguments : le sophisme.

Citation:
et comme je commence à te connaître et à savoir que tu sabres froidement les contributions quand tu n'as pas d'argument sensé pour y répondre

Le pluriel ne sied pas à cette affirmation.
J'ai éliminé UNE de tes contribution dans un sujet ("mariages de personnes du même sexe" dans le forum "mariage").
Tous ceux qui auront la curiosité d'aller y jeter un oeil pourront constater que toi et quelques autres y développer abondament des arguments qui vont à l'encontre de mes convictions sans que je les ai supprimées.

La contribution que j'ai supprimée contenait des insultes et attaques personnelles sans arguments, habitude à laquelle tu te laisses aller avec délectation lorsque tu n'as plus de réels arguments pour éviter d'afficher ton échec.

Citation:
Il me semble aussi. C'est le travail d'une académie.
A condition que les académiciens en aient les réelles compétences.
Contrôler l'évolution de la langue, c'est louable, à condition de savoir comment cette langue évolue et non pas la connaitre uniquement par ce qu'elle était un demi-siècle avant.
<Précédente | 2 | 3 | 4 | Page 5

Forums > Le Français Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Les illogismes de la langue française| Suivant >>
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Il m'arrive d'expliquer (voir d'enseigner) le français à des filles asiatiques arrivées en France depuis peu. Et souvent, à leurs pourquoi face à un illogisme, je reste sans réponse, rien de mieux qu'
illogismes-langue-francaise