merdoum,faudrait,toujours,noter,reves
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PsychologieAller à la dernière page
<< Précédent |

Merdoum ! Il faudrait TOUJOURS noter ses rêves !

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 04/07/2007 à 10:02 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Cette phrase "Ceux qui vous soignent vous tueront", je suis persuadé de l'avoir entendue telle quelle dans un rêve fait il y a plusieurs mois.

Seulement, comme je n'ai pas noté celui-ci, impossible de savoir si c'est vrai ou si c'est simplement une impression classique de déjà vu
1945139 Publié le 05/07/2007 à 23:48 supprimer cette contribution
pourquoi cette question

vous ne vous sentez pas bien?
687571 Publié le 06/07/2007 à 13:05 supprimer cette contribution
Citation:
Il faut TOUJOURS noter ses rêves !
Exact !

D'où l'importance du bloc-note sur la table de chevet.
738758 Publié le 15/09/2007 à 17:19 supprimer cette contribution
que pensez vous des reves qu'on ce rapelle bien d'eux et d'autres non plus ? apres on peux les noter
1103900 Publié le 15/09/2007 à 17:28 supprimer cette contribution
purée j'ai fais un drôle de rève cette nuit( encore)!
J'étais assise a coté d'une femme qui me disait -----> "y'a que un scorpion comme toi qui peut me comprendre"
étais- ce mon autre moi cette femme?...que dois-je comprendre..
1103900 Publié le 15/09/2007 à 17:35 supprimer cette contribution
en fait je crois savoir...
1688821 Publié le 17/09/2007 à 09:47 supprimer cette contribution
Il est passé où Paga?
49914 Publié le 17/09/2007 à 10:07 supprimer cette contribution
Citation:
étais- ce mon autre moi cette femme?...que dois-je comprendre..

Faudrait une mise en contexte, quque chose de plus complet qui permette de mieux comprendre...
1103900 Publié le 17/09/2007 à 12:54 supprimer cette contribution
Citation:
Faudrait une mise en contexte, quque chose de plus complet qui permette de mieux comprendre...
tout à fait! d'ailleurs c'est ce que j'essaie de faire
1945139 Publié le 18/09/2007 à 16:15 supprimer cette contribution
Magali c'est à toi de comprendre tes rêves

lorsque je rêve fort je me reveille avec une certaine emotion qu'il me semble avoir dejà connue et si je prends le temps d'analyser cette emotion je comprends le sens de mon rêve
parfois il n'est même pas besoin de dichiffrer...çà tombe sous le sens
2025831 Publié le 19/09/2007 à 16:59 supprimer cette contribution
Et si le rêve est très beau, on voudrait se rendormir pour le poursuivre !

Mais, ce n'est pas toujours possible hélas !
1103900 Publié le 19/09/2007 à 21:23 supprimer cette contribution
Citation:
parfois il n'est même pas besoin de dichiffrer...çà tombe sous le sens
je pense que mon dernier rève va influencer ma reconversion professionnelle..
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 21/09/2007 à 11:52 supprimer cette contribution
Juste un mot sur les rêves : comme vous le savez sans doute, l'examen du cerveau au PETscan pendant les périodes de rêve montre l'activité de certaines zones. L'examen de ce même cerveau au réveil, quand on demande au patient de raconter son rêve, fait apparaître d'autres zones.

Or là où ça se complique, c'est que les zones impliquées au moment du rêve ne sont pas celles liées aux activités censées avoir été celles du rêve.

Mais les zones impliquées au moment de la "remémoration" (sic!) du rêve, en revanche, si.

La conclusion est claire : nous inventons sans nous en rendre compte le rêve au moment où nous cherchons à nous le rappeler ! Il n'existe pas avant, en dépit de toutes nos "certitudes". Dur, dur...

Il y a deux façons de réagir. la première est de désespérance : la réalité nous échappe, même quand elle concerne nos propres souvenirs. La seconde est plus positive : d'une part, on comprend mieux pourquoi les rêves collent parfois si bien aux événements qui causent le réveil (par exemple si vous êtes réveillé par des coups violents frappés à la porte, il n'y a plus à s'étonner que votre rêve comporte par exemple une scène de fuite et se termine précisément au moment où vous étidez caché derrière une porte !); d'autre part, le fait que nous arrivions à inventer des histoires souvent fort complexes en quelques dixièmes de seconde nous permet de mieux appréhender le phénomène de la mémoire : il est clair que nous avons construit le rêve in extremis à parir d'éléments de scénarios préexistants.

Ce qui est tout de même étonnant de la part d'adultes qui éprouvent parfois toutes les difficultés du monde à inventer une histoire à raconter à leur enfant le soir au moment du coucher, non ?
1945139 Publié le 21/09/2007 à 13:11 supprimer cette contribution
La conclusion est claire : nous inventons sans nous en rendre compte le rêve au moment où nous cherchons à nous le rappeler ! Il n'existe pas avant, en dépit de toutes nos "certitudes". Dur, dur... ******************************************************************************************************************************************************************************
EXACTEMENT
nous nous reveillons sur une sensation que l'on reconnait et à partir de là on deroule notre imagination.

les rêves que j'invente ne sont pas faits pour s'endormir mais pour se reveiller
1103900 Publié le 21/09/2007 à 13:34 supprimer cette contribution
Elémentaire! puisque pour moi mes rèves sont l'expression de "ma petite voix", ma conscience , ma raison, ma soupape, ect..
1103900 Publié le 22/09/2007 à 10:08 supprimer cette contribution
Ce matin entre deux réveils , j'explique: j'ouvre une première fois les yeux a 5h30 puis je me rendors , puis 6h.. en re'bellote..
Alors voilà mon songe, je me vois et m'entends parler a une ma pire ennemie!!! elle est en compagnie de mon ex, je lui dis que je lui confie mes enfants (en garde alternée( )) et que c'est a elle de jouer.. Je suis sereine et même heureuse.

Curieux hasard en ce jour de grand pardon (chose je précise que je n'ai jamais pratiqué )
Comme quoi il y a un temps pour tout
p_carlow, irish_frog - 913080lui écrire blog Publié le 24/09/2007 à 20:55 supprimer cette contribution
Quelques heures avant sa mort, Pagnol disait :

on survit quelquefois à la maladie, rarement aux médecins.

1806855 Publié le 24/09/2007 à 20:57 supprimer cette contribution
je crois que c'est dans les anciennes traditions asiatiques où le medecin n'était payé que si les gens étaient ... bien portants !! sinon, cela voulait dire qu'il faisait mal son job
p_carlow, irish_frog - 913080lui écrire blog Publié le 24/09/2007 à 21:02 supprimer cette contribution
Je reste persuadé que la seule réalité de notre vie est contenue dans nos rêves.

Ou dans notre mémoire.

C'est évident :

rien n'est plus solide, plus réel , que ce que nous pensons, imaginons ou réfléchissons.

C'est du solide, ça reste en nous.

Le reste n'est que littérature.


Je n'invente rien : les aborigènes australiens avaient compris ça bien avant que nous les ignorions.
Page 1

Forums > Psychologie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Merdoum ! Il faudrait TOUJOURS noter ses rêves !| Suivant >>
Conditions générales Contact