temoignage

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Annonces Rechercher Galerie Photo Vos recherches
Forums > Témoignages - ExpériencesAller à la dernière page
<< Précédent |

Un témoignage

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Monsieur Affection - 1 lui écrire blog Publié le 03/11/2008 à 23:40 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Voici la copie d'un mail qui nous est parvenu récemment :

Citation:


Il
y a très longtemps que je ne viens plus sur Affection.org
et en lisant la suite vous comprendrez pourquoi…


Mai
ou juin 2000

Je me suis inscrit sur votre site avec l’espoir de trouver une femme avec
qui je pourrais vivre une histoire d’amour avec un grand « A ». J’ai
modifié trois fois mon annonce à la suite des premiers contacts que j’ai
eus. Je me souviens d’une dont l’accroche était : « Cherche pétroleuse…
pour mettre le feu à ma vie » ou quelque chose dans ce genre. J’ai eu,
successivement, sur une période de plus d’un an des correspondances plus
ou moins assidues avec quatre femmes mais nous n’avons pu nous rencontrer
dans la vie réelle pour des raisons d’éloignement mais aussi sans doute à
cause de quelques malentendus sur nos attentes réciproques.

Le dernier libellé de mon annonce était rédigé ainsi : « Je
cherche une femme pour échange de tendresse, un femme intelligente et
cultivée, une femme belle de corps et qui se laisse faire nuptialement,
sans simagrées, refus, nympheries et coquetteries pour la même pauvre
vieille affaire ! Je suis libre, autant que peut l’être un homme qui a des
enfants, quatre, à accompagner vers leur autonomie. Je t’attends pour
vivre une vie dans la complicité amoureuse et la simplicité. »



Mardi
31 juillet 2001, 21 h 21

Une annonce très brève attire mon attention. Mu par la curiosité, j’envoie
un petit mot à une femme vivant dans un pays du Maghreb
en l’interrogeant sur sa propre quête. Elle m’a répondu avec beaucoup de
gentillesse. De fil en aiguille une complicité s’est installée entre nous
à travers des courriers quasiment quotidiens. Nous nous sommes envoyés des
photos au bout de trois semaines de correspondance ; il y n’y en avait pas
dans nos annonces. Comme elle était enseignante et qu’elle possédait un
visa pour la France je lui ai proposé alors de venir me voir puisqu’elle
était en congé scolaire. Cela lui était, sur le moment, impossible, mais
elle m’a promis de venir dès qu’elle le pourrait. Et nous avons continué à
échanger et à nous découvrir et ressentir, chacun de notre coté, l’envie
de plus en plus pressante de nous regarder les yeux dans les yeux.



Jeudi
20 décembre 2001, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry

J’attends mon invitée, à qui j’avais écrit quatre mois plus tôt : « Ainsi
tu as des vacances et un visa pour la France ! Je ne résiste pas à l’envie
de t’inviter à être mon hôte pour le temps que tu voudras : occasion
excellente de faire connaissance en toute liberté. Il va de soi que je
t’accueille comme une amie « en tout bien, tout honneur ! »

Elle avait un bonnet sur la tête, genre béret basque, et un grand manteau
rouge ; elle était jolie, souriante et s’est montrée tout de suite
gracieuse et enjouée. J’ai su tout de suite que j’allais l’aimer… Je le
lui ai dit le lendemain matin, et notre Amour est parti comme un feu
d’artifice ! C’est une bien douce et curieuse sensation que celle de
ressentir qu’une relation avec un autre être humain est une évidence…
comme si on s’était toujours connus ! Mektoub…

Venue pour deux, elle est restée trois semaines, jusqu’à l’expiration de
son visa. Et nous avons repris notre correspondance, tristes d’être
séparés mais forts, car convaincus que rien ne nous empêcherait de vivre
ensemble cet Amour, un jour ou l’autre.



De
la difficulté des amours exotiques…

La suite, c’est pour elle la demande d’un visa, et de mon côté les
démarches pour lui faire parvenir un certificat d’hébergement. C’est là
que l’on prend conscience de l’absurdité de ces barrières étatiques qui
vous demandent des comptes, empêchent les êtres humains de se rencontrer
en plein liberté, enfin ceux qui viennent de certains pays bien entendu…
car si mon Amour avait été états-unienne,
canadienne ou australienne cela ce serait fait les doigts dans le nez, si
je peux me permettre l’expression ! On ne prête qu’aux riches, comme dit
l’adage populaire…


Juillet
2002.

Elle est de retour, juste pour deux semaines, juste pour régler les
problèmes administratifs du mariage. Nous avons décidé que ce serait le 20
août. Ce mariage, ce n’est pas par conviction que nous le voulons, mais
juste pour nous permettre de pouvoir vivre ensemble, enfin !

Et voilà, nous nous sommes mariés le jour dit, après qu’elle soit revenue
trois semaines, juste les trois semaines qui lui restaient sur son visa.
Elle est repartie de nouveau dans son pays à la fin août, et nous avons
repris notre correspondance, tristes d’être séparés, mais forts car nous
savions que rien ne nous empêcherait de vivre ensemble cet Amour dans un
proche avenir. Il s’est passé quatre mois avant qu’elle ne revienne.



Jeudi
26 décembre 2002, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry

Elle est enfin de retour et nous pouvons commence à vivre notre vie de
couple sans que quiconque, et surtout l’État, s’immisce dans notre
histoire.


Aujourd’hui…

Aujourd’hui, cela va faire 7 ans, le 21 décembre, que nous sommes tombés
dans les bras l’un de l’autre, et, aujourd’hui, nous sommes comme au
premier jour amants, complices, heureux. « Bien sûr nous eûmes des orages
» comme dit Jacques Brel
dans la Chanson des vieux amants, mais comment vivre autrement entre un
Breton un peu têtu — non, ce n’est pas un cliché ! — tout en nuances de
gris bleu de sa Bretagne, et une Arabo-Kabyle, non moins obstinée, tout
soleil, feu et flamme ! J’ai 56 ans et elle en a 45 et nous comptons
vieillir ensemble pour le meilleur (beaucoup) et le pire (très peu) !


Un
grand merci à Affection.org de nous avoir permis de nous rencontrer et
beaucoup de bonheur à ceux et celles qui se cherchent en offrant
sincèrement leurs cœurs enchantés. JP. 10 octobre 2008

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PS :
je vous autorise bien sûr à utiliser ce témoignage sur le site. Si vous
possédez des archives, je serais heureux si vous pouviez me retrouver
celle dont je parle dans ce texte (Cherche
pétroleuse) car un scratch de disque dur est passé par là…

2422872 Publié le 20/02/2009 à 08:57 supprimer cette contribution
Citation:
Même si ce ne sont que de petites sommes, ça finit tout de même par devenir agaçant


1754438 Publié le 20/02/2009 à 08:59 supprimer cette contribution
Citation:
il existe quand meme de vrais enfoirés

tant qu'il existera de gros naïfs !!

la dame n'est plus une petite jeunette, quand même ! à 40 ans, ça me semble bizarre de se faire avoir de la sorte !
1971784 Publié le 20/02/2009 à 09:01 supprimer cette contribution
ah 40 balais quand même je croyais que c'était une petite de 20 ans

bon ben fallait avoir un peu plus de jugeotte
2422872 Publié le 20/02/2009 à 09:02 supprimer cette contribution
ben justement l'age en cette matiere est sans doute un element objectif de credulité
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/02/2009 à 09:09 supprimer cette contribution
Citation:
ben justement l'age en cette matiere est sans doute un element objectif de credulité
Il y avait quelque chose de ce genre dans une bande dessinée d'un certain Krief nommée La drague : le type de 40 ans portant beau qui se faisait passer pour un chirurgien hésitant entre son contact du moment (40 ans aussi) et une jeunette de 25 ans pas encore rencontrée qui lui semblait sympa aussi.

Ensuite, il n'avait plus qu'à faire monter les enchères, et c'était en général le plumard aussi sec, la pauvre quadragénaire se battant avec les armes qu'elle avait

Il n'en concevait aucun remords, se disant que cette dame aurait plus tard le loisir de se dire (et de raconter en toute bonne foi) qu'elle avait failli à une époque épouser un chirurgien. Il lui offrait ainsi sa part de rêve et de souvenirs.

Cela étant, aucune planche n'était meilleure dans cet album que celle de la pauvre autostoppeuse de 20 ans jouant les psys involontaires .

Krief, t'aurais jamais dû arrêter la BD

1971784 Publié le 20/02/2009 à 09:12 supprimer cette contribution
Citation:
la pauvre quadragénaire se battant avec les armes qu'elle avait


pourquoi la pauvre quadragénaire
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/02/2009 à 09:13 supprimer cette contribution

A 40 ans, un homme a son avenir devant lui, une femme derrière. Sauf évidemment quand elle a du génie, mais ça ne court pas les rues
1971784 Publié le 20/02/2009 à 09:18 supprimer cette contribution
Citation:
A 40 ans, un homme a son avenir devant lui, une femme derrière.


ben dans ce cas faudrait liquider froidement toutes les femmes à partir de 39 ans
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/02/2009 à 09:21 supprimer cette contribution
Citation:
ben dans ce cas faudrait liquider froidement toutes les femmes à partir de 39 ans
J'ai dit qu'elles n'avaient plus d'avenir, pas qu'elles éteint devenues incapables de cuisiner, balayer, laver, essorer, repasser, laver les carreaux, recoudre les boutons, assurer les petits travaux de secrétariat et nettoyer la baignoire. Il faut suivre un peu, tout de même, la blonde !
1971784 Publié le 20/02/2009 à 09:22 supprimer cette contribution
mais quel enfoiré ce Paga
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 20/02/2009 à 09:26 supprimer cette contribution

Choisir pour choisir, mieux vaut être enfoiré qu'enculé (*), puisqu'il faut rappeler que ces termes ne sont pas synonymes.


(* ) Eve : Ben justement, ça se discute !
Frank: Euh !
afrikalibellule - 2392513lui écrire blog Publié le 20/02/2009 à 21:53 supprimer cette contribution
et si l'avenir de la femme de 40ans est derrière ,il ne sert à rien qu'elle fasse les basses besognes que tu énumères à l'homme qui a son avenir devant à 40ans.que font tous ces hommes de moins de 40ans dans ce site?qu'ils attendent patiement 40 ans ils trouveront alors des midinettes de 16ans
2018607 Publié le 12/12/2009 à 20:41 supprimer cette contribution
je n arrive pas a payer mon embonnement vous pouvez m aidez le site est devenue plus compliqué merci
2424261 Publié le 07/01/2010 à 23:31 supprimer cette contribution
Ces messages censés prouver que le site et sérieux et que celà fonctionne, je n'y crois pas une seule seconde. Mais faut bien trouver un truc pour attirer les pigeons et les faire payer.
696121 Publié le 08/01/2010 à 00:32 supprimer cette contribution
Citation:
parti du fait qu'il était veuf avec une fille en bas âge qui souffrait de son état d'orpheline, il m'a eu par les sentiments. Au départ , il prenait mon déplacement en charge, par la suite il a fallu que je "l'aide " pour l'obtention rapide de mes papiers


Hum , ça sent du Micou Clamency, alias Troubadour
2443881 Publié le 24/01/2010 à 15:39 supprimer cette contribution
ALORS PROFESSEURS pAGANEL CETTE ANNEE je crois que ça fait 10 ans que tu traine ici as tu trouvé quelqu'un
jepepikouros - 412395 lui écrire blog Publié le 24/01/2010 à 16:51 supprimer cette contribution
Citation:
mais quel enfoiré ce Paga


Il n'y a pas à dire... la vérité sort de la bouche des enfants
2076403 Publié le 24/01/2010 à 16:56 supprimer cette contribution
2470865 Publié le 28/01/2010 à 07:41 supprimer cette contribution
Citation:
Ces messages censés prouver que le site et sérieux et que celà fonctionne, je n'y crois pas une seule seconde. Mais faut bien trouver un truc pour attirer les pigeons et les faire payer.


Judas , tu trouveras la femme de tes rèves ok dans 10 ans peut-ètre !!
696121 Publié le 04/02/2010 à 11:23 supprimer cette contribution
Citation:
Jeudi
26 décembre 2002, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry

Elle est enfin de retour et nous pouvons commence à vivre notre vie de
couple sans que quiconque, et surtout l’État, s’immisce dans notre
histoire.


C'était il y a belle lurette , le mensonge n'sévissait pas encore sur le Net

En 2002 , il n'y avait pas de facilité de connection pour tous, ce ki faisait que les gens étaient plus sérieux dans leurs échanges
2480954 Publié le 09/04/2010 à 09:40 supprimer cette contribution
bonjour je suis mamadou diarra bko mali j' ai inviter les jeunnes maliennes de viste l' affection
2480954 Publié le 09/04/2010 à 09:47
Je suis noyé, inondé d'amour ;
Je ne sais plus si je vis, si je mange, si je respire, si je parle ;
Je sais que je t'aime.

Je n'ai tant de chance que parce que tu m'aimes.
Ton regard est celui d'un ange. Un ange dont le regard jamais ne dérange.

Ton coeur est ma maison, mon île est ton pays, et moi je t'aime à l'infini.

Tu seras mon espoir, mon grand amour suprême.

Je t'aime plus que ma vie.

Tu es tout ce que j'ai toujours rêvé.

Qu'importe ton passé, ma belle, et qu'importe, parbleu ! le mien :
Je t'aime d'un amour fidèle et tu ne m'as fait que du bien.

Tu es mienne, bien que lointaine. Je pense à toi, saches que je t'aime.

Si la mer était de l'encre, si le ciel était papier
Je n'en aurais jamais assez pour te dire combien je t'aime.

C'est comme ça que je t'aime comme un fou malgré moi,
J'ai ton sang dans mes veines et tes larmes de joie.

On s'envolera du même quai, les yeux dans les mêmes reflets ; Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.

L'amour est enfant de bohème, il n'a jamais, jamais connu de lois.
Si tu ne m'aimes pas, je t'aime, si je t'aime prend garde à toi.

Je t'aime tu vois, plus fort de jour en jour. Je n'aime que toi, comme on aime d'amour.

Face à tous ceux qui te dévorent, aimer est plus fort que d'être aimé.

Que j'ai sur votre vie un empire suprême, que vous ne respiriez qu'autant que je vous aime ?




Dis-moi qui tu aimes, je te dirai qui tu es.

La vie est un long je t'aime que l'on doit écrire soi-même.

Je t'aime trop pour t'épouser.

Chaque jour je t'aime davantage, aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

Je voudrais bien être la lettre que j'envoie ce matin à celle que j'aime.

Je t'aime pour ce que je ne suis pas, pas pour ce que j'ai déjà.

Je ne vous aime pas, je vous préfère.

Je veux t'aimer comme l'on aime du printemps le premier beau jour.

L'harmonie la plus douce est le son de la voix de celle que l'on aime.

Femmes je vous aime. Je n'en connais pas de faciles. Je n'en connais que de fragiles.

Pourquoi demander si je t'aime encore, comme si un jour je ne t'aimerais plus ?

J'aime le ciel parce qu'il est dans tes yeux, j'aime l'oiseau parce qu'il sait ton nom.

Veux-tu qu'on t'aime ? Ne t'aime pas.

Je t'apprendrai, si tu veux, en peu d'heure le beau secret du breuvage amoureux.
Aime les tiens, tu seras aimé d'eux, il n'y a point de recette meilleure.

Quand il est le fruit d'une réflexion, l'amour est fragile :
Qui a aimé n'a-t-il pas aimé dès le premier regard ?
Citation de Christopher Marlowe.

Aimez-vous mieux avant, pendant ou après ? J'aime mieux avant parce que après c'est pendant.

Je répète, avec le vieux proverbe : celui qui aime et qui est aimé est à l'abri des coups du sort !

Si tu veux être aimé, aime.
Citation de Sénèque.
Quand nos secrets n'auront plus cours,
Et quand les jours auront passé, seras-tu là ?
Paroles de Michel Berger ; Chanson Seras-tu là ?
À la vie, à l'amour, comme un cri sans détour,
À la vie, à l'amour, comme un cri pour toujours.

Ni le temps, ni les ans, jamais n'effaceront mes sentiments..
Je t'aime pour ta sagesse qui n'est pas la mienne.

Je t'aime d'être faible et câline en mes bras.

J'ai refermé sur toi mes bras, et tant je t'aime que j'en tremble
Aussi longtemps que tu voudras, nous dormirons ensemble.

Je t'aime, - loin de toi ma pensée obstinée,
Et, par l'instinct d'amour à l'amour ramenée.

Tu m'avais dit les mots les plus fous
Ceux qu'on ne croit qu'une seule fois
Tout ce que tu veux si tu veux tout
Je te promets... n'importe quoi.

.
Quand je m'endors contre ton corps
Alors je n'ai plus de doute ; l'amour existe encore.
J'aimerai simplement vivre ma vie auprès de toi,

Te garder tendrement, être l'ombre de tes pas.
Aimer à perdre la raison, aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon, et ne connaître de saisons.

L'important c'est d'aimer, pour tout donner.
L'important c'est donner, et ne rien demander.
Peu importe ce qu'on laisse à tous ceux qui nous délaissent.

On peut aimer et savoir, mais c'est plus difficile de savoir aimer.
J'ai gravé de mes mains dans le creux de tes reins "Je t'aime"
Pour que jamais tu n'oublies la douceur de nos nuits !


Tu as semé le désordre partout sur mon corps de tes bisous fous !

Quand sur tes lèvres se dessine un sourire ! J'aime y déposer un baiser désir !

Le baiser est le murmure de la passion. La passion de tes baisers le cri de l'amour.

Le baiser est la seule gourmandise qui ne fait pas grossir. Consommons sans modération.

Ce soir regarde le ciel car chaque étoile allumée est un baiser que je t'envoie.

Douce tentation de tes lèvres si roses... baiser mouillé j'y dépose !

De tendres mots et baisers frisson, glissés dans une enveloppe
Et envoyés poste restante du bonheur au pays de son coeur !

Ton amour est passion, ma passion c'est toi ! Mais vivre sans toi n'a nulle raison !

Mon bonheur est un empire dont tu es reine, où ton sourire a imposé son règne.

Viendra en son temps le plaisir charnel, nos deux corps enlacés, le moment éternel.

Il n'y a pas de jalousie sans amour. Mais des jaloux de notre amour ... il y en a !

De toi je me languis nuits et jours. De ta passion, de tes caresses, de ton amour !



Je me suis noyé dans tes regards amoureux qui bercent mon âme.

Que j'aime sentir lorsque je me réveille dans la nuit,
Ton corps contre le mien, la chaleur de tes mains.

Te souviens-tu ma douce chérie, de ce bel après-midi, où l'herbe nous servit de lit ?
Le véritable amour doit tout donner, même s'il ne reçoit rien en retour.

Respirer m'est moins vital que t'aimer, ton amour est source de vie,
source de bonheur, ton air est celle qui me nourrit.

Dans le secret de nos coeurs, nous voyagerons au gré de nos heures !

Toi qui détiens les clefs du bonheur ! Sans elles, comment trouverai-je ton cœur ?
J'aime te sentir frissonner sous l'assaut amoureux de mes caresses passionnées.


J’ai envie d’un éveil à l'aube de tes yeux, de connaître l’ivresse de tes bras amoureux.
A l'océan de tes yeux j'y mettrai le feu, en une braise d'amour pour nos plus beaux jours.

Je vais noyer mon regard dans le ciel de tes yeux.

Loin de tes yeux les miens ne voient plus rien, mon coeur ne bat plus sans le rythme du tiens.

Aime celui qui t'aime, et sois heureuse en lui..
Comment définir l'amour sans toi ? C'est impossible...

Douce tentation de tes lèvres si roses... baiser mouillé j'y dépose !

On a beau tout rêver, tu dépasses le rêve.

Je rêve de vos rêves, je désire vos lointains.

Partons, dans un baiser, pour un monde inconnu.

La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur.

La mesure de l'amour c'est d'aimer sans mesure.

Je n'ai tant de chance que parce que tu m'aimes.

La vie est une fleur. L'amour en est le miel.

Une vie sans amour, c'est une vie sans soleil.

La vie est un long je t'aime que l'on doit écrire soi-même.

Lorsque vos yeux me parlent, c'est mon coeur qui vous écoute.

Chaque jour je t'aime davantage, aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.


Tu es ma première belle histoire, celle qu'on ne m'a jamais racontée.

Je vais t'aimer comme on ne t'a jamais aimée.

Je veux t'aimer comme l'on aime du printemps le premier beau jour.

Je n'aime que toi, comme on aime d'amour.

Mon coeur t'envoie une chanson signée je t'aime.
Citation de Mireille Mathieu.

Les caresses des yeux sont les plus adorables.

J'aime le ciel parce qu'il est dans tes yeux, j'aime l'oiseau parce qu'il sait ton nom.

Ce soir regarde le ciel car chaque étoile allumée est un baiser que je t'envoie.

Un sourire est un brin d'amour déposé sur les lèvres

Un baiser apaise la faim, la soif. On y dort. On y habite. On y oublie.

Nous nous embrassons. Et c'est comme si nous oublions le monde.

L'amour est un trésor de souvenirs.

J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson.

2609707 Publié le 09/04/2010 à 11:55 supprimer cette contribution
2379149 Publié le 09/04/2010 à 12:14 supprimer cette contribution


2529577 Publié le 09/04/2010 à 12:15 supprimer cette contribution
1713349 Publié le 09/04/2010 à 12:55 supprimer cette contribution
1246157 Publié le 09/04/2010 à 13:25 supprimer cette contribution
GINA - 773315lui écrire blog Publié le 05/08/2010 à 20:24 supprimer cette contribution
1114468 Publié le 25/05/2011 à 15:39 supprimer cette contribution
Depuis une annéé, j'ai fait la connaissance d'une fille sur affection pour se marier par la suite. notre mariage n'a duré que 5mois et 24 jours faute des mensonges et des manipulations.
2002985 Publié le 05/06/2011 à 19:12 supprimer cette contribution
1 | 2 | Page 3

Forums > Témoignages - Expériences Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Un témoignage| Suivant >>
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Voici la copie d'un mail qui nous est parvenu récemment : Il y a très longtemps que je ne viens plus sur Affection.org et en lisant la suite vous comprendrez pourquoi… Mai ou juin 2000 Je me su
temoignage