quelle,probabilite,mettriez,existence,dieu

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PhilosophieAller à la dernière page
<< Précédent |

Quelle probabilité mettriez vous à l'existence de Dieu ?

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 19/04/2010 à 03:01 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

Personne n'est jamais certain à 100% de quelque chose qu'il ne peut vérifier ou déduire, ni ne considère totalement nulle, intérieurement, sa probabilité.

Alors, à combien chiffreriez-vous votre estimation de l'existence de Dieu ?

Je dirais pour ma part 62,99% inexistence, 0,02 % existence, et 36,99% problème mal posé.

Et vous ?

2719517 Publié le 19/03/2012 à 09:09 supprimer cette contribution
Citation:
La question de l'existence ou de la non existence de Dieu est là, elle n'est pas ailleurs.


meme pas
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 21/03/2012 à 02:48 supprimer cette contribution
Citation:
En gros c'est comme si Yahvé avait dit aux hommes: " je vous donne la vie, je vous donne l'univers, vous en êtes les héritiers faites-en ce que vous voulez ...
Il ne pouvait pas dire grand chose d'autre : un mythe remplit trois fonctions : décrire, expliquer (plus ou moins bien) et justifier (quand il le peut, et souvent de façon carrément bancale). La science a renoncé au troisième poste afin de mieux travailler sur les deux premier.
Citation:
La science physique affirme que "Rien ne meurt tout se transforme"
La science physique, non. La chimie du XVIIIème siècle de Lavoisier, oui. Les créations spontanées de couples particule/antiparticule sont au contraire aujourd'hui si banales dans les laboratoires qu'on les considère plutôt comme du bruit de fond gênant.
Citation:
ce qui tendrait à démontrer que la matière-énergie a toujours été et sera toujours ...
Nous vivons selon toute vraisemblance à crédit sur une immense fluctuation quantique. Si elle est immense, donc improbable, cela suggère fortement que notre existence est si improbable elle-même qu'elle n'aurait pas pu émerger ne serait-ce qu'une seule fois dans un univers plus petit. C'est ce qu'on nomme le principe anthropique faible et qui suggère qu'on ne trouvera probablement pas d'autres formes de vie consciente dans cet univers n'en déplaise à Drake (dans d'autres, peut-être, si un jour on sait comment y aller).

Et dans ces conditions, le paradoxe de Fermi n'en est évidemment plus un.
2954968 Publié le 04/10/2013 à 16:33 supprimer cette contribution
a l immensité de l espace intersideral et a la question d une limitte a cet espace qui restera sans reponse je pourrais croire a l existence de dieu !en effet parce que mon cerveau n est pas en mesure de comprendre quelque chose qui n aurait ni debut ni fin!et qu aparemment c est la meme chose pour l espace et le dieu en question!! bref ca me fatigue trop
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 04/10/2013 à 16:39 supprimer cette contribution
Citation:
qui n aurait ni debut ni fin!
L'espace et le temps ont en principe un début, du moins s'il y a bien eu un big bang.

2954353 Publié le 04/10/2013 à 20:58 supprimer cette contribution
donc: "en principe, si"
moi ma mère m'a toujours dit: "soit tu sais et tu le dis, soit tu as un doute et tu l'exprimes, soit tu n'as pas la moindre idée et tu poses une question".
donc je suis comme toi, je cause pour ne rien dire.
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 04/10/2013 à 21:01 supprimer cette contribution

Nous ne sommes plus enchaînés par la logique d'Aristote, mais sommes passés à celle de Bayes. Les valeurs de vérité ont cessé depuis belle lurette de se limiter à 0 ou 1, et n'existent plus que des degrés de vraisemblance plus ou moins grands. Le degré de vraisemblance du big bang est pour le moment très élevé, même si la certitude absolue n'existe pas en physique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Inf%C3%A9rence_bay%C3%A9sienne

Je n'ai jamais de certitude à 100% de traverser une rue sans accident, mais ce n'est pas cela qui m'empêchera d'en traverser.

2954353 Publié le 04/10/2013 à 21:16 supprimer cette contribution
c'est trop compliqué pour moi, cela me rappelle mes années de classe prépa, dieu merci je suis passé à autre chose. la vie m'a appris à recentrer. tu sembles te disperser dans les références.
2954353 Publié le 04/10/2013 à 21:19 supprimer cette contribution
je m'excuse, j'ai voulu réagir en dehors de ce sujet, m'abonnant donc pour pouvoir écrire, et découvrant le model "last post", j'ai réagi un peu vite.
2954353 Publié le 04/10/2013 à 21:28 supprimer cette contribution
je viens de comprendre le sujet. je suis lent. désolé.

probabilité? dieu? ( résumé court)

tout oppose les données.
donc on finira par faire des statistiques, une méthode de voleur, beau parleur ou manipulateur.
en fait, on parle de quoi ?
2719517 Publié le 05/10/2013 à 07:36 supprimer cette contribution
perso , je suis persuadé que dieu n'existe pas sinon pourrait on péter a table? même si on est pas belge?
avouez que mes arguments vous troublent.. hein
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 05/10/2013 à 07:48 supprimer cette contribution

Deux mouches sont sur une crotte de chien Soudain, l'une des deux pète. "Je t'en prie", dit l'autre, "on est à table !"

Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 05/10/2013 à 07:50 supprimer cette contribution
Rappelons quand même ceci :
Citation:
N religions.

Une seule au maximum est vraie. C'est logique.

Chacune a donc en moyenne 1 chance sur N d'être vraie.

"Dieu n'existe pas" <=> "AUCUNE religion n'est vraie".

Probabilité : (1-1/N)^N

qui tend pour N grand vers... heu... 0,37 ou 0,63 ? Je ne suis pas sous Linux, j'ai la flemme de calculer de tête.
... mais c'est en tout cas une probabilité qui ne fait plaisir ni aux croyants, ni aux athées
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 05/10/2013 à 07:54 supprimer cette contribution

D'abord, c'était plus vrai, car là, j'y étais, sous Linux. Nous disions donc :
Citation:
octave:4> (1-1/1000)^1000
ans = 0.36770
octave:5>
Nous disions donc : 0.37.

Et si on veut chipoter :
Citation:
(1-1/100000)^100000
.36787760176657227103

2719517 Publié le 05/10/2013 à 07:54 supprimer cette contribution
mouais desolé je suis darwinien, la creation en 7 jours tout ça c'est pour moi comme les dessins animés japonnais.. fait pour des QI A 1 chiffre
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 05/10/2013 à 07:58 supprimer cette contribution

D'autant que le soleil n'est créé que le deuxième ou le troisième jour, ce qui pose comme un problème de comptage des jours

Maintenant, la question est de savoir si les lois physiques préexistaient à la matière, sont apparues en même temps qu'elle, se sont influencées l'une l'autre et par quel moyen, par quel processus émergent ou non est défini le temps (puisqu'il faut déjà que le temps existe pour qu'on puisse parler d'émergence), bref, les philosophes du 21ème siècle ont du pain sur la planche et BHL est carrément hors du coup.

2954353 Publié le 05/10/2013 à 07:58 supprimer cette contribution
on sent bien le besoin de sodomiser les coléoptères chez certains. désir trouble impliquant une petite queue. assez louche en fait.
Paganel, aristautarcique - 980920 lui écrire blog Publié le 05/10/2013 à 08:02 supprimer cette contribution
Citation:
on sent bien le besoin de sodomiser les coléoptères
Les diptères, les diptères.

2719517 Publié le 05/10/2013 à 08:17 supprimer cette contribution
les coléoptères? monsieur fait partie de l’élytre sans doute
2954353 Publié le 05/10/2013 à 13:07 supprimer cette contribution
aurais tu abusé des litres?
jeux de mots disait le vieux maitre Capello.
2719517 Publié le 05/10/2013 à 13:23 supprimer cette contribution
bon alors
2954353 Publié le 05/10/2013 à 13:45 supprimer cette contribution
toi aussi tu trouves tout ceci pompeux, voir chiant ?
2719517 Publié le 05/10/2013 à 14:05 supprimer cette contribution
non , moi je trouve ça marrant , un peu décalé , et c'est assez rare se voir ici quelqu'un en mesure de décliner des statistiques.. au siecle ou une division pose probleme a 90% d'une classe d'age
grâce aux enseignants qui sont reçus avec 5/20 de moyenne
2954353 Publié le 05/10/2013 à 14:22 supprimer cette contribution
c'est facile de décliner des statistiques.

78% des français trouve que FH manque d autorité, 23 % des malgaches n'aiment pas le coca cola, 17 % des parisiens ont les pieds qui sentent le camembert d'après un panel représentatifs de 98 travestis brésiliens du bois de boulogne.

et tu mélanges stat et proba.
2719517 Publié le 05/10/2013 à 16:20 supprimer cette contribution
certes sauf qu'il faut la pointe d'insolence qui consiste a fournir une formule que personne ne connait
2954353 Publié le 05/10/2013 à 20:48 supprimer cette contribution
tu parles !

P([X=k]) / P([X=k + 1 ] = (k + 1)/L

à ton avis, je le chope, ..... ? loi oblige !
2954353 Publié le 05/10/2013 à 20:49 supprimer cette contribution
de mémoire, j'ai vu cela en 1ere.
2719517 Publié le 06/10/2013 à 07:54 supprimer cette contribution
ben non désolé mais c'est nul , il n'y a aucun humour la dedans..
en voila du lourd

Mon intention est d'expliquer d'abord comment la notion d'espace géométrique a évolué à travers la géométrie non-euclidienne, la géométrie riemannienne qui est la pierre angulaire de la relativité générale d'Einstein. J'aborderai ensuite l'intervention du monde quantique et le profond changement qu'il occasionne dans les notions géométriques. Je dirai également quelques mots de la renormalisation. Concernant mon exposé, mon intention est d'expliquer d'abord comment la notion d'espace géométrique a évolué a travers la géométrie non-euclidienne, et la géométrie riemannienne qui est la pierre angulaire de la relativité générale d'Einstein......

bla;bla;bla
2954353 Publié le 06/10/2013 à 08:10 supprimer cette contribution
quoi ? k+1/L mais c'est hilarant. voyons.
2719517 Publié le 06/10/2013 à 09:01 supprimer cette contribution
J
2954353 Publié le 06/10/2013 à 09:04 supprimer cette contribution
??? K ! L ! M ! et même N !
dure la suite logique, j'ai failli me planter .
1 | 2 | Page 3

Forums > Philosophie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Quelle probabilité mettriez vous à l'existence de Dieu ?| Suivant >>
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Personne n'est jamais certain à 100% de quelque chose qu'il ne peut vérifier ou déduire, ni ne considère totalement nulle, intérieurement, sa probabilité. Alors, à combien chiffreriez-vous votre est
quelle-probabilite-mettriez-existence-dieu