suicide,direct

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > PsychologieAller à la dernière page
<< Précédent |

Suicide en direct

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 01/11/2011 à 16:58 Demander à la modératrice de supprimer ce forum

A Marseille un homme se suicide pendant une consultation, via internet, avec sont psy.




Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 07:34 supprimer cette contribution
De toute façon les psy ont tous des problèmes, raison pour laquelle ils ont choisi de devenir Psy d'ailleurs<=== j'ai tendance à être d'accord, vu ceux que je connais mdr...
Il y a psy et psy.
Perso je préfère les psychothérapeutes, qui lorsqu'ils sont efficaces, donnent des solutions pour se reprendre en main, pour faire face à des attaques qui nous blessent dans des situations données.
Les psychanalystes, je pense que cette profession va disparaître ou du moins évoluer différemment. Pour être polie, je dirais qu'ils servent surtout à alléger le portefeuilles... on en revient de cette méthode qui consiste à être en face d'un vase creux, qui mime quelques hochements de tête, quelques grognements, quelques toussotements ... ne pas donner son avis, laisser le patient se vider...autant parler à son chat...au moins lui il ronronne à la fin...
Une preuve de leur inefficacité, la longueur des "traitements".
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 08:01 supprimer cette contribution
Citation:
Ca paraît burlesque et pourtant l'agoraphobie est une vraie pathologie

je n'en doute pas
Citation:
il faut bien qu'un spécialiste soit là (des erreurs médicales existes dans la réalité hélas) pour écouter la douleur

oui, mais il manque sans doute "un encadrement"
Citation:
je suppose que ce n'est pas pour tout le monde ce genre de consultation

sans doute, il y a aussi des "cabinets" spécialisés


Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 08:04 supprimer cette contribution
Citation:
j'ai tendance à être d'accord, vu ceux que je connais


et il y a des suicide régulièrement parmi cette "population", il y a eu plusieurs cas dans la région, mais c'est vrais que c'est rarement médiatisé
Citation:
Pour être polie, je dirais qu'ils servent surtout à alléger le portefeuilles...


Citation:
autant parler à son chat...au moins lui il ronronne à la fin...


Citation:
Une preuve de leur inefficacité, la longueur des "traitements".






2379149 Publié le 03/11/2011 à 08:32 supprimer cette contribution
Citation:
qui mime quelques hochements de tête, quelques grognements, quelques toussotements ... ne pas donner son avis, laisser le patient se vider...autant parler à son chat...au moins lui il ronronne à la fin
Tout à fait si cette personne est tombée sur quelqu'un comme çà sur internet, çà l'a certainement pas aidé Et sur internet on peut tomber sur n'importe qui




835521 Publié le 03/11/2011 à 08:44 supprimer cette contribution
Citation:

Tout à fait si cette personne est tombée sur quelqu'un comme çà sur internet, çà l'a certainement pas aidé Et sur internet on peut tomber sur n'importe qui


Je suppose que d'aller sur le net pour une consultation psy la personne doit passer en premier par la consultation chez le généraliste
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 08:58 supprimer cette contribution
Citation:
Je suppose que d'aller sur le net pour une consultation psy la personne doit passer en premier par la consultation chez le généraliste

apparemment il était sur doctissimo, d'autres personnes que le psy on assisté a ce suicide en direct


2603217 Publié le 03/11/2011 à 10:27 supprimer cette contribution
C'est la méthode qu'ils emploient qui est destructrice. Il n'y a rien de plus ravageur que de s'introspecter, de retourner à ses problèmes, à ses drames, aux horreurs que l'on a pu connaître.
Si on a des problèmes, la bonne solution, la juste solution c'est de gommer notre passé, de ne considérer que le présent et l'avenir en apprenant à positiver en toute chose. Et pour ça, on n'a besoin de personne ou, dans le pire des cas, d'amis qui ont simplement du bon sens.
Ces cons n'ont décidément rien pigé au fonctionnement de la nature humaine.

Les psy me rappellent un peu ces africains qui pensent résoudre leurs problèmes en rabachant leurs misères d'autrefois ... l'esclavage, le colonialisme, l'exploitation etc.
Apparemment ça ne fait pas beaucoup avancer les choses.
PHIL - 391201 lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 11:33 supprimer cette contribution
Citation:
Consulter un psy sur internet, n'importe quoi, aussi

Aujourd'hui nous sommes forts, droits dans nos pompes, bien dans nos têtes.
Et demain ?
Désespérés, désemparés, désorientés, vers qui nous tournerons-nous ?
La compassion n'est-elle pas préférable au jugement ?
2379149 Publié le 03/11/2011 à 12:05 supprimer cette contribution
Phil, tout le monde sait ce qui se passe sur Internet, je ne juge pas je constate

Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 12:28 supprimer cette contribution

il y a des discutions de sourd ici




2379149 Publié le 03/11/2011 à 12:57 supprimer cette contribution
Chacun donne son point de vue, on n'est pas obligés d'être d'accord

Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 03/11/2011 à 13:18 supprimer cette contribution
Un psy qui consulte ou non via internet, n'est pas le réel problème. Le problème c'est l'écoute que nous offrons aux autres.
Un ami peut faire autant, sinon mieux qu'un psy, si son épaule est sincère et affective sans jugement. Un psy peut être efficace par internet ou par téléphone, de la même manière, s'il sait être totalement à l'écoute. Les deux peuvent être totalement inefficaces voire pire.

La différence est dans la qualité de l'écoute.

Parfois la vie met des poids sur les épaules, et si des poids s'ajoutent en pile, on s'écroule au bout d'un moment...quelle que soit notre volonté de rester debout. Nous avons tous nos limites. C'est pourquoi il est totalement inutile que l'entourage dise : " allez secoue-toi, garde le moral etc..." Mais il y a aussi des personnes qui peuvent être "ensemble" pendant ces moments si difficiles, qui ne jugeront pas, et ne chercheront pas à la contredire, qui feront SIMPLEMENT attention à l'autre. Il suffit d'en trouver une seule pour aller mieux !

Si j'ai bien une certitude dans ma vie, c'est celle-ci : l'amour répare tout, le manque d'amour détruit, que ce soit en actes ou en paroles.

Personne n’est en faute : il n’y a que des gens qui souffrent et qui ne savent pas comment gérer une situation. L’étape la plus importante est l’acceptation du moment. Accepter de penser que lorsqu’une personne souffre, c’est parce qu’une de ses blessures a été activée et qu’elle est en réaction. Accepter d’être humain ou que l'autre soit humain avec des blessures non encore guéries fait partie du savoir écouter...
835521 Publié le 03/11/2011 à 13:43 supprimer cette contribution
Citation:
Un psy qui consulte ou non via internet, n'est pas le réel problème. Le problème c'est l'écoute que nous offrons aux autres.
Un ami peut faire autant, sinon mieux qu'un psy, si son épaule est sincère et affective sans jugement


Je ne suis pas de cet avis si la personne se confie à un ami il y'a risque de fuite et encore tout cela doit dépendre des maux de la personne. Un psy reste professionnel et ne rentre pas ds l'affecte ce qui permet d'être plus objectif . Un psy sait poser les bonnes questions afin de ne pas réveiller une douleur qui risque d'affecter la personne;
2603217 Publié le 03/11/2011 à 14:13 supprimer cette contribution
Citation:
Si j'ai bien une certitude dans ma vie, c'est celle-ci : l'amour répare tout, le manque d'amour détruit, que ce soit en actes ou en paroles.
Phrase capitale.

Citation:
Un psy reste professionnel et ne rentre pas ds l'affecte ce qui permet d'être plus objectif
Justement le psy reste objectif et il n’est pas porteur d’amour ; et cet amour c’est précisément la thérapie par excellence dont chacun de nous a besoin. Pour réparer une âme en détresse, un technicien, un pro du tournevis et de la clef à molette, ce n’est pas vraiment ce dont elle a besoin.
2603217 Publié le 03/11/2011 à 14:14 supprimer cette contribution
Un bon psy est un psy mort !

Au fait, vous avez vu cette prolifération de cellules de crise psychologique. Une femme se suicide dans la cour d'école, hop on envoie une horde de psy. Un avion subit un crash, hop, une armée de psy à la rescousse. Un type se fout un coup de marteau sur les doigt, hop, vite une cellule de psy ...

Je sais bien qu'il faut que les psy vivent, mais quand même. Bon ! et si on arrêtait de dékonner !
835521 Publié le 03/11/2011 à 14:17 supprimer cette contribution
Citation:
Justement le psy reste objectif et il n’est pas porteur d’amour ; et cet amour c’est précisément la thérapie par excellence dont chacun de nous a besoin. Pour réparer une âme en détresse, un technicien, un pro du tournevis et de la clef à molette, ce n’est pas vraiment ce dont elle a besoin.



Ta réponse est très objective si tu vois ce que je veux dire
2603217 Publié le 03/11/2011 à 14:20 supprimer cette contribution
Toute façon les faits sont têtus: avec un psy t'es sûr de traîner ta déprime toute ta vie ! Vous en connaissez beaucoup vous des gens qui se sont sortis du marasme avec un psy ?

Je connais une personne qui a été suivie par un psy des années durant ... ça lui a coûté la peau des fesses. Un jour elle vient me dire: "ça y est, j'en suis sortie. je me sens si bien dans ma peau"

Le problème c'est que 3 mois plus tard elle repiquait une dépression beaucoup plus grave encore. Elle ne s'en est toujours pas sortie.

Et c'est tout le temps pareil.

j'en conclus qu'il y a un problème, que l'on fait fausse route ... au moins sur la méthode.

Les psy utilisent une technique, des recettes et ce n'est ni une technique ni une recette qui peuvent venir à bout de la détresse d'une personne.
Sans compter que ces psy entendent à longueur de journée toute la misère du monde et qu'à ce petit jeu ils ne peuvent finir que par se détruire eux-mêmes. Ne croyons pas être psychologiquement suffisamment forts pour supporter du matin au soir un tel déversement de misères. Il serait d'ailleurs intéressant de considérer le taux de suicides chez les psy. Juste par curiosité.

Moyennant quoi, il est vrai qu'une personne déboussolée et qui n'est pas convenalement entourée n'a bien souvent aucun autre moyen que de se réfugier chez le psy, lequel lui consacre le temps en principe nécessaire. Tout simplement parce que la plupart des gens fuient les gens à problèmes.
Reiyelle - 1087283lui écrire blog Publié le 08/11/2011 à 21:51 supprimer cette contribution
Entièrement ok avec théo...
ON va en revenir des psys... surtout des psychanalystes.. il y a par contre de très bons psychothérapeutes, qui peuvent donner des pistes, des schémas de pensée ou de comportements qui peuvent enfin... donner de la force, de l'espoir, et surtout des "trucs" par ex pour faire face à un mari possessif, etc...un exemple au hasard heinG mdrrrrrrrr...
Et pour les cellules de crise, c'est prouvé que ça sert effectivement pas à grand chose, car les personnes sont en état de choc, donc non réceptives, elles auraient besoin de parler mais après... plus tard...
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 08/11/2011 à 22:23 supprimer cette contribution
Citation:
avec un psy t'es sûr de traîner ta déprime toute ta vie !
Un psy quoi ? chothérapeute, chanalyste ou chiatre ?

Avec le premier, certainement pas. Les deux autres, comme le bon docteur Knock, ont pour premier objectif de ne pas tuer bêtement la poule aux oeufs d'or. Un patient qui reste mal en point rapporte. Un patient guéri représente une perte sèche.
Citation:
Vous en connaissez beaucoup vous des gens qui se sont sortis du marasme avec un psy ?
Psychothérapeute, une bonne dizaine. Psychiatre, c'est moins évident. Psychanalyste, deux cas de figure parmi les "guéris", ou plus exactement ceux qu'on a laissé filer parce que de nouveaux se présentaient et qu'il fallait les prendre :

1. Le psychanalysé freudien se sent mieux, mais fait prodigieusement par son sans-gêne chier tout son entourage, qui le lui fait savoir sans aucune chance d'être entendu.

2. Le psychanalysé jungien vit dans son magnifique paysage de rêve sans gêner personne, et se laisse à l'occasion, contrairement au freudien, marcher sur les pieds sans même s'en rendre compte, ce qui fait que somme toute il n'est pas vraiment malheureux.

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 08/11/2011 à 22:32 supprimer cette contribution
Citation:
et surtout des "trucs" par ex pour faire face à un mari possessif
Le "truc" le plus simple est d'une efficacité de 100% consiste tout simplement à ne pas se marier.

On notera avec amusement que ce sont les mêmes qui font un max de pression pour obtenir le mariage et qui font des pieds et des mains ensuite pour essayer d'en sortir. Pour l'alcool, le tabac et toutes les autres drogues, c'est d'ailleurs pareil.
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 08/11/2011 à 22:40 supprimer cette contribution
Citation:
Justement le psy reste objectif et il n’est pas porteur d’amour
Un patient raconte à un psy le même genre de choses insolites qu'il pourrait faire, mutatis mutandis évidemment, à une pute.

Les gens qui ont les moyens de se payer régulièrement psys et les putes pour épancher leurs fantaisies dans l'un et l'autre domaine pourraient sans problème se trouver des amis et des petites copines : ils sont friqués, jeunes, correctement sapés et bâtis pour la plupart. "Mais alors", demande une jeune pute à son aînée, "pourquoi paient-ils pour coucher avec nous alors qu'ils pourraient avoir toutes les filles qu'ils veulent sans avoir à les payer, en tout cas directement".

Ce à quoi son aînée plus expérimentée lui répond : "Ils ne nous paient pas pour coucher avec eux, mais simplement pour ne plus entendre parler de nous dans leur vie ensuite".

Putes, psys, même combat, et somme toute même service public.
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 14/11/2011 à 20:23 supprimer cette contribution
Citation:
Un patient raconte à un psy le même genre de choses insolites qu'il pourrait faire, mutatis mutandis évidemment, à une pute.



tu es sur là


2279324 Publié le 14/11/2011 à 22:06 supprimer cette contribution
Citation:
pour épancher leurs fantaisies dans l'un et l'autre domaine
2279324 Publié le 14/11/2011 à 22:20 supprimer cette contribution
Plus sérieusement, un psychanalyste ne pourra prétendre à ce Titre qu'après lui meme avoir fait une analyse.
Mimi17rft - 1568753 lui écrire blog Publié le 14/11/2011 à 22:23 supprimer cette contribution
Citation:
un psychanalyste ne pourra prétendre à ce Titre qu'après lui meme avoir fait une analyse.

vi, mais faut pas que le psy qui va voir soit lui aussi a coté de la plaque


2279324 Publié le 14/11/2011 à 22:34 supprimer cette contribution
Il est important ici d'ajouter derrière le chanlayste ou therapeute (supra) du prof.

Un psychanalyste n'est JAMAIS a coté puisque c'est le patient qui apporte le contenu !
Nul n'est obligé de consulté ce spécialiste, encore moins de la payer.
Et donc via internet ce sont des charlantan puisque la thérapie spécifique (on est d'accord ou pas, c'est comme ça) c'est de payer en espèce.
Tu viens te décharger de ta merdre ! donc tu dois payer, - et pas de la monnaie de singe ou du chèque - pour te débarrasser de tes déchets, de tes ordures.
c'est pouquoi, une prise en charge Sécu ne peut pas conduire à la guérison et aussi hélas, c'est une medecine réservée à ceux qui ont un peu plus que le RSA bpour vivre. (ceux ci ayant déja tant de choses auquelles à faire face ...)
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 14/11/2011 à 23:17 supprimer cette contribution
Citation:
un psychanalyste ne pourra prétendre à ce Titre qu'après lui meme avoir fait une analyse.
C'est un peu le même principe que pour

1. La scientologie
2. La franc-maçonnerie
3. Tous les systèmes de vente pyramidale

Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 14/11/2011 à 23:22 supprimer cette contribution
Citation:
c'est pouquoi une prise en charge Sécu ne peut pas conduire à la guérison
Inexact à deux titres :

1. Elle peut ne pas conduire, c'est différent. Il y a des choses tellement pénibles à dire qu'on les reporterait indéfiniment à la séance suivante. Ca aide à se jeter à l'eau que payer une séance à laquelle on ne dit rien soit encore plus pénible que de se "mettre à table". Mais certains y arriveraient sans, et si mes souvenirs sont bons Freud expliquait s'être analysé lui-même (mais je me demande ce qu'en aurait pensé madame Freud)

2. Il n'y a pas de "guérison" qui tienne. La psychanalyse et la psychothérapie t'aident à te connaître toi-même, point barre ! De cette connaissance, tu fais ensuite ce que tu veux, ou même rien du tout si ça te chante. C'est un parcours, pas plus con en soi qu'un safari au Kenya, bien qu'on y fasse parfois face à une faune plus inquiétante.
2279324 Publié le 14/11/2011 à 23:24 supprimer cette contribution
Tu veux dire un peu comme les internautes qui partagent leur temps entre la redaction de la Wiki et la critique (pointue souvent, brillante toujours) des autres foromeurs
Paganel, aristautarcique - 980920lui écrire blog Publié le 14/11/2011 à 23:26 supprimer cette contribution


Ce qui est bien sur Aff, c'est que tu y es parfois amené à te battre contre tout le reste du monde. C'est tonique.

Ce qui est bien sur la Wik, c'est que tu y es parfois aidé puissamment par un tas de gens que tu ne connais pas et qui peaufinent pour l'amour de l'art les articles que tu crées. C'est adorable.
1 | Page 2

Forums > Psychologie Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | Suicide en direct| Suivant >>
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


http: www.20minutes.fr societe 815710-marseille-homme-suicide-direct-devant-webcam A Marseille un homme se suicide pendant une consultation, via internet, avec sont psy.
suicide-direct