loin,refrain
Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Forums > Plaisir d'écrireAller à la dernière page
<< Précédent |

il est loin, ce refrain

| Suivant >>
Ecrire une réponseAjouter à vos forums favoris
868019 Publié le 03/08/2010 à 23:28 Demander à la modératrice de supprimer ce forum
Il est loin, ce refrain
Qui chantait la bonté
Bien orné, condamné
A ne faire les enchères
Avec la dignité

Il est loin, ce refrain
Racontant le bon temps
Bien armé, désarmé
Des malheurs, de ces leurres
De cette insanité

Il est loin, ce refrain
Qui comptait la santé
Bien cerné, non berné
Par les dons, et les dents
De cette ingratitude

Il est loin, ce refrain
Remontant le menton
Bien dompté, éhonté
Des remontrances, en transe
De cette belle solitude

Il est loin, ce refrain
Qui récoltait l’été
Bien écrit, par des cris
Du paradis, ont dis
Quelques illuminés

Il est loin, ce refrain
Récompensant les sons
Bien figé, mitigé
Par des couleurs, bonheur
Des décontaminés

Il est prés, ce retrait
De la conjugaison
Le passé dépassé
C’en est une déraison
Qu’on crache nostalgiquement



2609707 Publié le 04/08/2010 à 05:38 supprimer cette contribution
Génial ! C'est de toi ?
868019 Publié le 04/08/2010 à 06:29 supprimer cette contribution
malheureusement, oui
2609707 Publié le 04/08/2010 à 06:33 supprimer cette contribution
Y a matière à composer, dans le style Noirs désirs...
868019 Publié le 04/08/2010 à 06:36 supprimer cette contribution
a vous de voir, moi, mes idoles sont victor HUGO 'bien que j'approuve pas ses idées colonialistes et sa position infecte dans la guerre d'Algérie, et jacques Brel
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 06:38 supprimer cette contribution
Citation:
mes idoles sont victor HUGO 'bien que j'approuve pas ses idées colonialistes et sa position infecte dans la guerre d'Algérie
Je crains que ce genre d'humour, que j'adore par ailleurs, ne passe très au dessus de la tête des lecteurs de ce forum
2609707 Publié le 04/08/2010 à 06:39 supprimer cette contribution
Exemple

Tes références sont légitimes..

cliques ici
868019 Publié le 04/08/2010 à 06:42 supprimer cette contribution
mALHEUREUSEMENT ce n'est pas de l'humour.
2254232 Publié le 04/08/2010 à 06:43 supprimer cette contribution
c'est un manque d'informations alors

"Victor Hugo s'est peu exprimé sur la question de la colonisation de l'Algérie, qui a constitué pourtant la principale aventure coloniale de la France de son époque. Ce silence relatif ne doit pourtant pas être trop rapidement assimilé à un acquiescement de sa part. "

notons tout de même qu'a l'époque on ne pouvait pas parler d'algerie car il s'agissait d'une province turque
2609707 Publié le 04/08/2010 à 06:44 supprimer cette contribution
C'est quoi ta colère , le blanc et le négro ?

Tu t'es fait larguer par une blanche ?
868019 Publié le 04/08/2010 à 06:52 supprimer cette contribution
ce n'est nullement un manque d'information, il a traité El Emir Abdelkader, symbole de la lutte contre l'occupant, de sanguinaire et de barbare. la province turque a pris fin avec l'invasion Française. appelle la comme tu veux, c'était une province occupée et spoliée de ses droits qui exigeait que l'on défende de la part d'intellectuels. la position de LAMARTINE FUT PLUS HONORABLE.
2609707 Publié le 04/08/2010 à 06:56 supprimer cette contribution
Écris , c'est sympa . laisse les vieux te raconter leur vie...
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 06:59 supprimer cette contribution

Victor Hugo a surtout clairement expliqué, et par écrit, qu'une colonisation comme un tutorat devait être limitée dans le temps, et s'arrêter lorsque le pays colonisé avait atteint le niveau de son pays colonisateur (comme les vases communicants, bien qu'il n'ait pas employé cette expression).

C'est ce qui s'est passé pour pratiquement toutes les colonies d'Afrique subsaharienne en ce qui concerne la France, et de même pour les colonies anglaises hormis hélas l'Irlande du Nord. Singapour, la plus brillante des ex-colonies, a même à un moment dépassé le PNB par tête de son ex-colonisateur.

On reconnaît très vite les pays qui n'ont pas été colonisés par une puissance occidentale : les femmes y sont opprimées. Serait-ce ce que tu regrettes ? Je reconnais que l'ancien système était beaucoup plus confortable pour les hommes, et c'est sans doute pour cela que c'est essentiellement eux qu'on trouve pour pester contre la colonisation. Plus quelques carriéristes (une plagiaire et une hémiplégique mémorielle entre autres) dont c'est sans doute la façon de draguer.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:01 supprimer cette contribution
Citation:
El Emir Abdelkader,
Tu sembles ignorer qu'il s'est rangé en toute liberté du côté de la France après avoir été libéré lui-même, allant jusqu'à intervenir en personne pour faire libérer pas loin d'un millier de Français prisonniers des Turcs.

Il faudrait voir à ne pas se vouloir plus royaliste que le roi juste pour faire de la surenchère au conformisme, hein !

L'esprit exact des interventions françaises à l'étranger a été inchangé depuis Bonaparte, bien que celui-ci ait essayé lui-même d'en faire un peu trop pour se fondre à la couleur locale.

Tu peux lire ceci pour ton instruction :

Déclaration du général Bonaparte au peuple égyptien
Citation:
"De la part de la nation française, fondée sur la liberté et l'égalité, Bonaparte, le grand général et le chef de l'armée française, fait savoir à tous les habitants de l'Egypte que depuis trop longtemps les sandjaks qui gouvernent le pays insultent à la nation française et couvrent ses négociants de toutes sortes d'avanies; l'heure de leur châtiment est arrivée.

Mais Dieu, maître de l'univers et Tout-puissant, a ordonné que leur empire finît. Peuple de l'Egypte, on vous a dit que je ne suis venu ici que pour détruire votre religion; cela est mensonge; ne le croyez pas; dites à ces diffamateurs que je ne suis venu chez vous que pour arracher vos droits des mains des tyrans et vous les restituer, et que, plus que les mamelouks, j'adore Dieu et respecte Son Prophète et le Coran.
Dites-leur aussi que tous les hommes sont égaux devant Dieu: la sagesse, les vertus et les talents mettent seuls de la différence entre eux. Or, entre les mamelouks, la sagesse et les vertus, il y a une grande distance; qu'est-ce donc qui les distingue des autres pour s'approprier l'Egypte et avoir exclusivement tout ce qui se trouve de mieux parmi les belles esclaves, les beaux chevaux, les maisons somptueuses?
Si la terre d'Egypte est une ferme des mamelouks, qu'ils nous montrent le bail que Dieu leur en a fait. Mais le Maître de l'univers est clément, juste et miséricordieux, et avec Son aide puissante, tous les Egyptiens pourront occuper les plus hautes positions et obtenir les grades les plus élevés. Les plus sages, les plus instruits, les plus vertueux gouverneront et le peuple sera heureux.
Il y avait jadis en Egypte de grandes villes, de larges canaux, un grand commerce. Qui a tout détruit si ce n'est la tyrannie et l'avidité des mamelouks?
Citation:
De tout temps, les Français sont les vrais amis du sultan ottoman (que Dieu éternise son empire!) et les ennemis de ses ennemis.
Les mamelouks au contraire ne sont point soumis au Sultan et se sont révoltés contre son autorité. ils ne suivent que leurs caprices.
Heureux! heureux ceux des habitants de l'Egypte qui se joindront à nous sans retard. Il prospéreront dans leur fortune et leur rang. Heureux encore ceux qui resteront dans leur maisons et seront neutres. Ceux-ci, quand ils nous connaîtront, s'empresseront de s'unir à nous de tout cœur.
Mais malheur! malheur à ceux qui s'armeront pour les mamelouks et combattront contre nous ! Il n'y aura pas de porte de salut pour eux, ils périront et leurs traces disparaîtront.
Pour le moment, la France a laissé un bon souvenir en Egypte (les familles de Bonaparte et de Méhémet Ali sont toujours proches, et il y a des mariages entre elles) ainsi que, comme je l'ai constaté personnellement, au Liban - en tout cas en 1971. Il s'y est passé quelques cilianes petites choses depuis, qui ne sont en rien le fait de la France, mais de nations plus barbares, suivez mon regard.

2254232 Publié le 04/08/2010 à 07:04 supprimer cette contribution
Citation:
il a traité El Emir Abdelkader, symbole de la lutte contre l'occupant,

l'occupant etait turc l'algerie n'existait pas
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:06 supprimer cette contribution

Et Abdelkader, parfaitement dans la ligne de ce que prédisait Bonaparte pour l'Egypte, a aimé la France dès qu'il a appris à la connaître. Ce que ne font pas certains (je parle de la France de l'époque, qui a pris fin apparemment avec le départ de De Gaulle. Provisoirement ?)
868019 Publié le 04/08/2010 à 07:07 supprimer cette contribution
c'est de la philosophie colonialiste, si je peux l'appeler ainsi. ON n'est pas sur la meme longueur d'onde, ni sur la meme position temporelle. victor hugo a traité l'emir quand celui-ci combattait l'ennemi. le parcours postérieur d'El Emir aprés 47 on le connait. l'équation est simple: un pays a droit à la liberté, son agresseur est fautif. c'est tout. pour crabou..chwi, j'ai pas compris la parabole du blanc et du negr, c'est qui le blanc et c'est qui le negre?
2254232 Publié le 04/08/2010 à 07:10 supprimer cette contribution
pouquoi donc " l'algerie" ne s'est donc pas soulevée contre l'occupant turc
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:10 supprimer cette contribution
On n'est pas sur la même longueur d'onde parce que tu t'es fait bourrer le crâne et que tu as accepté ce qu'on te mettait dedans comme parole d'Evangile. Ce n'est pas une attitiude adulte que de considérer que le premier qui a parlé - ni le dernier d'ailleurs - a par principe raison. Il faut peser les témoignages, regarder ce qu'étaient les pays avant et après, et ensuite seulement tirer une conclusion.

Si tu veux voir à quoi ressemble un pays d'Afrique qui n'a jamais été colonisé, va donc regarder le Libéria et on en reparle !

Et souviens-toi que la politique, c'est simplement l'art d'utiliser les passions des autres à son profit. Les gouvernants du Sud de la Méditerranée y excellent.
868019 Publié le 04/08/2010 à 07:21 supprimer cette contribution
TA POSITION s'eéclaircit, té un adepte de la colonisation positive ou koi? je ne suis pas bourré le crane. je te simplifie les choses, toi qui est peut-etre trop intello, l'Algérie a été colonisée par la France; ce qui ne l'honore en aucun cas. beaucoup d'intellectuels, tels SARTRE en ont dénoncé, et pris position "le manifeste des 121", les dérives et les dépassements du pays des lumières. c'est simple, non?. ke penses-tu de mon poème?
868019 Publié le 04/08/2010 à 07:24 supprimer cette contribution
apparement c'est la faute à L'ALgérie qui n'a pas accepté le joug colonialiste, Mr Claude?.c'est du grand humour noir.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:28 supprimer cette contribution
Citation:
TA POSITION s'eéclaircit, té un adepte de la colonisation positive ou koi?
Un adepte de la vérité historique, même s'il y en a que ça défrise. Et pas un fan du langage SMS, que je te laisse bien volontiers.
Citation:
SARTRE
Etait un collabo : il a fait jouer sa pièce de théâtre "Les Mouches" devant un parterre d'officiers allemands, les seuls qui pouvaient se payer le théâtre à cette époque (heureusement pour lui, la pièce a fait un flop; du coup Sartre a été intraitable à la LIbération avec Guitry, dont les pièces avaient eu du succès ). Il s'est bien plus occupé de sa carrière que de lutter contre l'occupant, et il a même récupéré le poste d'un professeur déporté, il n'y a pas de petits profits.

Tout ce qu'à fait Sartre après guerre s'explique par cette mauvaise conscience, d'ailleurs largement dénoncée comme cache-misère par Jankelevitch.
Citation:
[Que] penses-tu de mon poème?
Le poème, en revanche, il n'est pas mal. On pourrait presque le mettre en musique, comme l'a fait Brassens malgré l'interdiction de son auteur avec au moins un poème... d'Hugo !
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:31 supprimer cette contribution
Citation:
L'Algérie qui n'a pas accepté le joug colonialiste
... a en revanche très bien accepté les ponts, les routes, le système de distribution d'eau, les hôpitaux, les logements (y compris celles que les colons avaient construites de leurs mains sous le regard narquois de leurs futurs occupants, je pèse le mot), le réseau électrique, le réseau ferroviaire, les écoles (d'où sont sorties soit dit en passant ses cadres), les égouts, les usines, les infrastructures administratives qu'elles a conservés, le tout construit avec le pognon et les matières premières de la métropole, et qui ne lui a pas coûté un rond.

Et les puits de pétrole qui lui en rapportent encore aujourd'hui, et à la découverte desquelles elles n'est pour rien.

Même ses frontières au Sud, ce sont des géomètres français qui les lui ont établies (ce qui se voit à leur tracé, d'ailleurs), c'est dire à quel point ce "pays" était constitué avant qu'on arrive !

http://www.youtube.com/watch?v=ExWfh6sGyso

868019 Publié le 04/08/2010 à 07:47 supprimer cette contribution
ta cette manie de ne pas répondre aux questions et de détourner l'itinéraire du débat. on dirait un politique. la France s'est prise a son propre piège: elle a tout bati pour rester en Algérie, elle a presque tout laissé en partant. enfin, elle a eu le mérite de laisser les séquelles de quelques adeptes du colonialisme, dont en font partie beaucoup d'intellos. ke penses-tu de la colonisation Française en Algérie et ailleurs?
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:54 supprimer cette contribution

J'en pense que c'était 100% bénef pour l'Algérie, mais que celle-ci a commencé à dégringoler la pente en 1962, tant en matière de libertés (de la presse, en particulier) que de justice. Et je pense que tu le sais aussi bien que moi.

Les problèmes que tu invoques n'étaient pas dues à la colonisation, mais à la lutte des classes. Nous avions exactement les mêmes en France sans pour autant être colonisés. Qu'est-ce que tu t'imagines.

Et vous avez le même problème avec le FLN. que vous n'êtes pas près de déloger du pouvoir qu'il a confisqué. Vous l'avez voulu, vous l'avez eu. On ne peut plus s'occuper de vous, car nous avons notre propre problème avec l'UMP.

Vous avez simplement changé de colonisateur, remplaçant l'humaniste par le barbare. Ne vous étonnez pas du résultat, qui était parfaitement prévisible.
2254232 Publié le 04/08/2010 à 07:56 supprimer cette contribution
la colonisation a pris fin depuis a peu pres 50 ans presque une generation
l'independance devait , disait on, amener le lait et le miel..
peut on faire un bilan?
868019 Publié le 04/08/2010 à 07:57 supprimer cette contribution
conclusion: tu est un bon défenseur de la colonisation. en clair, un pays assez fort a le droit de coloniser de plus faible.
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 07:58 supprimer cette contribution

Quel rapport avec la force ? Un pays organisé a non le droit, mais le devoir d'apporter la démocratie a un pays qui n'a ni droit écrit, ni infrastructures éducatives, ni sanitaires, et dont une oligarchie prétend régenter les destinées.

Sinon, c'est une négation du droit de peuples et son remplacement par le droit des salauds. Comme en Arabie séoudite en ce moment, d'ailleurs.
2254232 Publié le 04/08/2010 à 07:59 supprimer cette contribution
Citation:
car nous avons notre propre problème avec l'UMP.

si seulement l'ump avait le meme pouvoir que le FLN le pen serait en taule a coté de martine et de tous les autres ringards
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 08:02 supprimer cette contribution

C'est pas faux. Donc non seulement ils sont nuls, mais en plus ils sont s molles
Paganel, antisémantique - 980920lui écrire blog Publié le 04/08/2010 à 08:03 supprimer cette contribution
Au fait, Wahid, je crois qu'on t'a posé une question intéressante :
Citation:
la colonisation a pris fin depuis a peu pres 50 ans,[soit deux] generation[s]
l'independance devait , disait on, amener le lait et le miel..
peut on faire un bilan?
A titre indicatif, je n'imagine pas quiconque imputant la révolte de 1968 à la défaite de 1918, faut pas déconner
Page 1 | 2

Forums > Plaisir d'écrire Ecrire une contribution Retour au début de la page


<< Précédent | il est loin, ce refrain| Suivant >>
Conditions générales Contact