hémorroïdes

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum

les hémorroïdes

"les hémorroïdes" embêtent pratiquement deux français (des deux sexes) sur trois, sans aucune cause évidente. Cette pathologie, dans l'immense majorité des cas, n'est pas liée à une hypertension portale, mais ne dispense pas d'une exploration du bas appareil digestif, avant de mettre à leur crédit un saignement anal. ( On peut avoir un cancer du rectum et des "hémorroïdes")

Traîtements

  1. Des précautions hygièno-diététiques( Même si les études n'ont pas montré de corrélation significative entre le piment, tabac, alcool, la constipation et les poussées hémmorroïdaires,( Qui sont des thromboses des plexus hémorroïdaires), Il est certain que l'éviction de ces facteurs aident à éviter les récidives)

  2. Des topiques (L'intrait de marrons d'inde, pour faire plaisir aux phytothérapeutes, mais aussi d'autres crèmes et onguents)

  3. Des anti-inflammatoires, qui sont bien utiles dans la poussée douloureuse.

  4. Quelquefois une incision au bistouri du paquet thrombosé, avec ablation du caillot

Complications

  1. Les saignements ( En général après une thrombose hémorroïdaire extériorisée, blessée par une défécation laborieuse ou un essuyage intempestif avec le papier-toilette) Ces saignements peuvent être répétés, et à l'origine d'une anémie, d'ailleurs..Quelquefois d'un choc hémorragique, j'ai encore un exemple à la mémoire.

  2. La thrombose hémorroïdaire, vue plus haut. Quand elle guérit, il reste une chair molle: la marisque, qui n'est autre que le sac vidé de son thrombus et cicatrisé.

  3. Le prolapsus, qui peut devenir permanent, et gêner le patient de façon considérable dans sa vie courante. ( C'est à dire que la grappe d'hémorroïdes extériorisée à chaque selle empêche de s'asseoir, par exemple, et la muqueuse peut même se kératiniser, à la longue)

Finalement, assez rarement par rapport au nombre élevé de cas bénins, on a donc recours à la chirurgie, dans les cas ou les traitements cités plus haut ne sont pas suffisants.( Il faut citer , en intermédiaire, la sclérose des hémorroïdes, un peu comme la sclérose des vacices) Cette chirurgie peut aller de la ligature élastique des paquets hémorroïdaires (ils se nécrosent après) à la plastie anale (Reconstruction de toute la région), en passant pas la cryogénie et autres bricoles..

Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


les hémorroïdes
hémorroïdes