Clitoris

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum

Le clitoris

Le clitoris est une partie érectile du sexe féminin situé au sommet des petites lèvres. Sa taille apparente est de 0,5 à 1 cm de diamètre mais il possède à l'intérieur du corps deux racines de 10 cm qui entourent le vagin et l'urètre. Selon certaines études récentes (Dr O'Connell, Australie) les "bulbes du vestibule" — structure symétrique autour du vagin et de l'urètre — appartiennent également au clitoris.

De même origine embryonnaire que le pénis, le clitoris présente une structure identique : corps caverneux, corps spongieux, prépuce (ou capuchon) et gland. De récentes recherches tendent à montrer davantage encore la similitude entre ces deux organes du point de vue de leur anatomie et de leur physiologie.

D'ailleurs, chez la hyène le clitoris peut prendre les proportions d'un pénis, et complété par des grandes lèvres gonflées par deux boules graisseuses, constituer un ensemble imitant parfaitement un sexe masculin.

Du fait de son anatomie et de sa grande innervation, la stimulation du clitoris, le faisant gonfler et le rendant érectible, peut être source de plaisir et peut mener à l'orgasme. Il peut être stimulé entre autres avec les doigts, la langue, le pénis, un godemichet, ou par frottement contre le pubis du partenaire sexuel.

Depuis les travaux de Masters et Johnson, on sait que l'orgasme fait toujours intervenir le clitoris, quel que soit le lieu de la stimulation qui l'a provoqué.

Le clitoris est ce petit bouton qui se trouve en haut de l'entrée du sexe de la femme. Avant d'être excité, il se cache sous une sorte de capuchon de peau. Pendant l'excitation, il sort du capuchon, gonfle, durcit, s'allonge, change de couleur et devient plus sensible, exactement comme un sexe d'homme. Par contre, c'est au moment le plus fort de l'excitation, quand la femme est sur le point de jouir, qu'il disparaît soudain et se recroqueville sous le capuchon du début.

La plupart des femmes apprécient la caresse sur leur clitoris avec la bouche ou les mains à condition de bien s'y prendre.

La caresse sur le sexe d'une femme comme sur celui d'un homme a deux buts. Le premier, faire venir l'excitation quand le corps et l'esprit sont au repos. Le deuxième, conduire au plaisir quand l'excitation est déjà là.

Avant de le toucher, il est donc prudent de comprendre dans quel état est la femme.

Si elle est au repos, concentrée sur autre chose, qu'elle n'est pas entrain de penser à l'amour, il ne faut surtout pas caresser directement le sexe ou le clitoris, vous lui feriez du mal.

Plus l'esprit de la femme est éloigné de l'idée ou de l'envie de faire l'amour, plus il faut commencer votre approche par des endroits éloignés aussi : le visage, le crâne, la nuque, les épaules, les poignets, les paumes de mains, les côtés des seins, sous les biceps, les pieds, les chevilles, le creux des genoux, l'intérieur des cuisses... Bref, il faut être patient(e). La puissance et la vitesse des caresses doivent monter progressivement du plus doux au plus fort et du plus lent au très rapide.

C'est seulement quand vous sentez que la femme commence à se sentir bien que vous pouvez vous rapprocher de son sexe, en commençant par l'intérieur des cuisses, le creux entre la cuisse et le sexe, le sillon entre le haut de la cuisse et le bas du ventre, le nombril, le bas du ventre, l'intérieur des lèvres du sexe, l'entrée du sexe et seulement maintenant le clitoris mais toujours petit à petit.

Si vous constatez en posant doucement un ou plusieurs doigts à l'entrée du sexe que celui-ci est encore tout sec, pas d'affolement, il y a plusieurs explications :

  • soit elle s'excite très lentement ou vous avez été un peu vite et il vaut mieux continuer les caresses plus loin pour lui laisser le temps d'être prête.
  • soit elle est excitée mais elle mouille très peu et il faut mettre de la salive ou de la crème sur vos doigts avant de poursuivre.
  • soit quelque chose ne lui convient pas, le moment, l'endroit, la personne, une gêne ou un souci et il vaut peut-être mieux continuer à lui montrer que vous avez envie d'elle, mais sans toucher son sexe.
  • Le pire c'est quand des doigts secs caressent le sexe sec. C'est irritant et douloureux et ça n'a aucune chance de provoquer le plaisir sauf si vous êtes sûr(e) d'être en compagnie d'une femme qui apprécie un peu de brutalité.

    Alors si vous tenez vraiment à caresser une femme directement sur son clitoris même quand elle est au repos, prenez au moins la peine de mouiller vos doigts.

    Le fait de préférer poser votre bouche et votre langue sur le sexe d'une femme ne vous dispense absolument pas de ce qui est dit au-dessus.

    Bien sûr votre salive rend votre caresse tout de suite plus acceptable mais si vous commencez directement sur le clitoris avec une langue pointue, dure et rapide, vous risquez quand même de faire plus de mal que de bien.

    Prenez toujours le temps de faire un peu le tour des choses progressivement, restez calme le plus longtemps possible. Mieux encore, attendez que ce soit elle qui réclame que vous alliez plus fort, plus vite et plus directement sur son petit bouton ainsi vous êtes certain(e) de lui faire plaisir.

    Attention ! Quand une femme est sur le point de jouir, son clitoris risque de vous échapper mais ne vous arrêtez surtout pas de la caresser ou de la lécher, vous la priveriez de son meilleur moment !

    Le mot du psy 1) d'accord 2) pas d'accord

    1) Vous qui savez l'importance du clitoris chez la femme, n'oubliez cependant pas que si la jouissance est quasi automatique par ce moyen, elle est différente de la jouissance vaginale. Et quand vous arrivez à faire jouir votre partenaire des deux façons, c'est magique.

    2) Vous savez qu'il n'y pas 50 % des hommes connaissant l'existence du clitoris, et autant qui savent manier correctement ce petit bouton. Si vous démarrez cet exercice, allez-y très doucement, comme si vous découvriez une pépite d'or. Elle vous en remerciera...

    Article original sur grOOnk

      Clitoris

    Voir aussi

    L'excision
    L'excision (ou clitoridectomie) est la pratique rituelle qui consiste, chez la femme, en l'ablation de la partie externe du clitoris (les racines internes restent intactes, ce qui fait que l'excision n'est pas irréversible) et des petites lèvres.

    Les organes sexuels féminins externes
    Un petit lexique bien pratique pour savoir ce qui compose l’organe sexuel de la femme.

    Les caresses aux femme
    Tous les petits conseils pour la faire monter au ciel avant de passer aux choses sérieuses.

    Techniques de masturbation pour elle
    Pour elle, quelques conseils pour intensifier ses plaisirs solos. Un sujet interdit aux hommes?

    Les zones érogènes féminines
    Les zones érogènes sont des zones du corps dont la stimulation provoque un plaisir intense

    L'orgasme féminin
    Quand la communion entre les partenaires est proche de la perfection ou quand la femme est en parfaite harmonie avec elle-même, cet orgasme complet est un moment magique que certains appellent "la petite mort"

    Le cunnilingus
    Après lui avoir prodigué des caresses comme un long tourbillon qui a commencé très loin de son sexe, vous allez tout doucement, tout doucement vous approchez de celui-ci sans qu'elle s'en rende vraiment compte

    Autres liens

    Questions / Réponses

    Pas d'orgasmes clitoridiens, pourquoi ?
    Je suis capable d'avoir des orgasmes par pénétration, mais je ne suis pas capable d'en avoir par stimulation du clitoris.

    Le nom du nerf entre le clitoris et les lèvres

    Resserrement du vagin et orgasme
    Pour atteindre l'orgasme par stimulation du clitoris, je dois serrer les muscles de mon vagin sinon, je ne parviens pas à l'orgasme et ce, avec ou sans pénétration

    Liens

    Conditions générales Contact
    Créé et hebergé par Capit


    Le clitoris est ce petit bouton qui se trouve en haut de l'entrée du sexe de la femme. Avant d'être excité, il se cache sous une sorte de capuchon de peau.
    Clitoris