desir,sexuel

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum

Exploration du désir sexuel chez quatre femmes dans une perspective féministe

[Section précédente] Table des matières [Section suivante]

2.4 L'analyse de entrevues

Cette étude de type exploratoire privilégie une analyse qualitative des résultats. Basé sur la méthode d'analyse des entrevues proposée par Glaser et Strauss, le mode d'analyse dont nous nous sommes servi comportait trois étapes:

  • 1. le codage immédiat du matériel recueilli;
  • 2. l'intégration de catégories conceptuelles et la compréhension de leurs propriétés;
  • 3. la délimitation d'une théorie.

Suite à une transcription intégrale des entrevues, la procédure analytique de comparaison constante telle que définie par Glaser et Strauss fut effectuée.

Travaillant en maison d'hébergement pour femmes victimes de violence conjugale et préconisant une approche féministe, nous avions ainsi une conception féministe de certaines réalités dès le départ. De plus, la lecture d'écrits féministes nous avait aussi permis d'en extraire quatre aspects se rattachant à la sexualité féminine. Ces aspects furent posés à titre de support à notre réflexion lors de l'analyse de nos données. Ils sont les suivants: la sexualisation des parties du corps de la femme, la désappropriation de son corps, le façonnement de l'identité féminine et enfin le simulacre de la féminité.

La première étape de la procédure analytique par comparaison constante implique un codage des données recueillies lors des entrevues, la notation de mémos d'analyse en cours de lecture des entrevues ainsi que l'accumulation de données théoriques pertinentes sur le sujet. De ce fait, chacune des données recueillies, tant au niveau théorique qu'au niveau empirique, fut codée intégralement et mise sur fiches.

Nous avons déjà souligné que nous avions retenu quatre aspects tirés de nos données théoriques au moment de l'analyse des entrevues. Seuls deux de ces aspects, soit le façonnement de l'identité féminine et le simulacre de la féminité furent identifiés dès le départ. Ces deux aspects furent les premières bases théoriques nous permettant de déterminer certaines caractéristiques liées à notre sujet d'étude. Toutefois, tel que le propose Manseau, les données théoriques relevant des deux aspects identifiés furent posés à titre de concepts locaux qui nous permettaient ainsi de fournir un profil général et provisoire à notre étude.

Nous tenons aussi à spécifier que le caractère multiple et varié des courants de pensée féministes nous a compliqué la tâche. En effet, il devenait alors difficile d'élaborer une grille d'analyse féministe unique qui à la fois aurait dépeint avec justesse la pensée féministe, c'est-à-dire en tenant compte des ressemblances et des différences des courants, et aurait été assez complète pour nous permettre d'analyser à fond nos données. C'est pour ces raisons que nous avons retenu trois courants de pensée féministes desquels nous avons extrait quatre aspects, énumérés plus tôt, nous permettant de supporter notre réflexion.

Parallèlement à l'identification des concepts locaux, nous avons cherché à identifier et à isoler les données théoriques les plus appropriées pour analyser les données empiriques. Cette étape se réfère à l'élaboration des "sensitive concepts" proposés par Glaser et Strauss. Tout au long du processus, nous sommes demeurées prudentes de façon à ce que les concepts théoriques de base ne nous entravent pas au cours de notre analyse des données empiriques. C'est ainsi qu'à nos concepts de base se rapportant à l'identité féminine et à la féminité sont venus s'ajouter des concepts ayant trait au rapport au corps des femmes, à la maternité et à la nourriture. L'accumulation de nouvelles données théoriques concernant ces concepts fut alors effectuée.

L'élaboration des catégories conceptuelles est une étape qui serait le résultat de la confrontation des éléments théoriques et des données empiriques. Le résultat de cette confrontation nous a toutefois davantage conduites à l'identification de facteurs particuliers associés au désir sexuel féminin qu'à l'élaboration de catégories conceptuelles. En effet, nous avions plus de données concernant des facteurs associés au désir sexuel que de données concernant le désir sexuel proprement dit. Cette contrainte s'est retrouvée présente tant dans nos données théoriques que dans nos données empiriques. Nous croyons qu'une consigne de base qui aurait été formulée différemment aurait pu modifier le contenu de nos données empiriques, ce qui aurait eu pour effet de nous permettre d'élaborer des catégories conceptuelles.

De plus, à l'intérieur même de cette étape, nous fûmes confrontées à un problème ayant un impact certain sur les résultats de notre étude. En effet, nos sujets, éprouvant majoritairement du désir sexuel, identifiaient peu de difficultés quant à l'expression de celui-ci. Elles soulevaient des éléments reliés à l'expression de ce dernier sans y reconnaître là une dimension problématique. Toutefois, ces mêmes éléments rejoignaient ceux abordés dans notre cadre théorique où ils étaient perçus par les auteures féministes comme étant problématiques et contribuant à l'oppression des femmes. Les auteures féministes auxquelles nous référons expliquent cet écart par le fait que les femmes auraient appris à composer avec les limites et les balises établies et qu'elles les auraient faites leur. Nous avons présenté les résultats de notre étude en fonction de cette présomption.

Glaser et Strauss estiment que le modèle théorique intégrateur devrait s'appuyer davantage sur les données du terrain et que ces données devraient primer sur les données théoriques. Dans notre étude, nous n'avons pu adhérer à ce principe étant limitées par les difficultés énoncées plus haut. Ainsi, les données théoriques priment, malgré nous, sur nos données empiriques. Le modèle de Glaser et Strauss, quoique très élaboré, ne tiendrait cependant pas compte du fait que les sujets pourraient ne pas être conscients de certains aspects les influençant.

Ainsi, la confrontation des éléments théoriques et des données empiriques nous a permis d'identifier des facteurs particuliers associés au désir sexuel de la femme qui semblent entraver l'expression pleine et entière de ce dernier et qui semblent de ce fait contribuer à l'oppression des femmes. Ces facteurs particuliers, que nous identifierons plus loin, nous les avons retenus d'abord parce qu'ils ressortaient avec acuité du discours des femmes interrogées, et ensuite parce qu'ils ont un rapport direct avec les théories féministes auxquelles nous nous référons. Parmi ces facteurs, nous en avons identifiés deux qui étaient cependant associés en premier lieu à la sexualité féminine.

Assez tôt après la réalisation de quelques entrevues, certains facteurs particuliers ont émergé de nos données. Ainsi, nous avons identifié le facteur de la maternité et celui de la confusion entourant la définition du désir sexuel peu de temps après les premières entrevues. Signalant que la démarche de recherche qualitative par comparaison constante est une démarche qui reposerait sur des efforts d'intégration théorique où l'accent porterait sur les données empiriques, Manseau précise toutefois que cette démarche qualitative se veut une démarche ouverte. En ce sens, nous avions prévu des changements et des ajouts aux facteurs particuliers déjà identifiés. Tout au long de notre démarche analytique, nous avons eu à nous ajuster en tenant compte de l'intégration constante théorie-terrain. Ces étapes d'intégration du matériel théorique et empirique nous auront permis de redéfinir les concepts tout en favorisant l'intégration d'éléments nouveaux.

Manseau souligne aussi que dans le cadre de la recherche qualitative, les informations devraient être étudiées en rapport avec leur contribution au raffinement d'une théorie. Cet aspect de la contribution des informations aurait plus de valeur que le nombre d'apparitions des informations. A l'intérieur de notre étude, il est arrivé que l'information apportée par un seul sujet ait retenu notre attention. Cette information, qui se distinguait de l'ensemble des informations recueillies, fut parfois analysée à fond lorsqu'elle permettait l'approfondissement des éléments reliés à certains facteurs particuliers en composition.

La démarche analytique proposée par Glaser et Strauss viserait l'élaboration d'un modèle théorique intégrateur basé sur les nouvelles catégories conceptuelles formées. Notre étude ne nous aura pas permis d'élaborer une nouvelle théorie. Cependant, l'identification de facteurs particuliers associés au désir sexuel de la femme nous aura permis d'apporter de nouveaux éléments dans la compréhension du désir sexuel féminin. Ainsi, notre étude se veut une étude descriptive en ce qui a trait aux influences possibles de certains facteurs sur l'expression du désir sexuel féminin.

Après avoir réalisé quatre entrevues, six facteurs particuliers associés au désir sexuel féminin se sont dessinés. Les deux premiers facteurs sont associés de prime abord à la sexualité féminine, alors que les quatre derniers facteurs sont associés de façon plus directe au désir sexuel féminin. Les facteurs particuliers forment les sections du Section suivante et ils peuvent se formuler ainsi:

  • 1. le corps de la femme, corps qui serait sexualisé en ses différentes parties, ce qui orienterait l'expression de son désir sexuel vers la l'accomplissement des besoins de l'homme plutôt que de ses propres besoins;
  • 2. l'identité sexuelle de la femme, qui lui assignerait un statut d'objet sexuel passif par le biais entre autre de la féminité et qui l'éloignerait ainsi de son propre désir sexuel afin de plaire à l'autre;
  • 3. la maternité, qui confronterait la femme dans son identité, lui ferait vivre des changements dans son corps qui lui demanderaient de le redécouvrir, et qui entraînerait la valorisation de l'identité de mère au détriment de l'identité de femme. Elle aurait ainsi des répercussions sur l'expression du désir sexuel féminin;
  • 4. le désir sexuel féminin, qui serait confondu avec d'autres concepts et qui serait façonné en vue d'en limiter l'expression;
  • 5. l'amour, qui serait marié au désir sexuel de la femme, qui rétrécirait ce désir sexuel en ne lui laissant que peu d'images de femmes sexuelles, et qui agirait comme mécanisme de contrôle social sur l'expression de son désir sexuel;
  • 6. la nourriture, qui aurait pour fonction de protéger la femme du désir sexuel de l'homme et qui lui permettrait de compenser son désir sexuel non exprimé.

Chacune des sections ci-dessus qui constituent les facteurs particuliers se divisent en articles permettant une meilleure compréhension des concepts identifiés. A l'intérieur de notre étude, tout est mis en relief avec la théorie ressortant des écrits féministes tirés des trois courants de pensée féministes présentés plus tôt. Selon le concept traité, les écrits émanant d'un courant de pensée féministe alimenteront notre réflexion, et à d'autres moments les écrits émanant d'un ou de deux courants de pensée féministes viendront étayer celle-ci.

Compte tenu du fait que les écrits féministes sont davantage littéraires que scientifiques, notre écriture s'en trouve marquée. De plus, nous rappelons que nous n'élaborons pas une nouvelle théorie mais décrivons la réalité du désir sexuel féminin dans une perspective féministe.

[Section précédente] Table des matières [Section suivante]

Auteur: Nathalie Tremblay

Article original sur http://www.ntic.qc.ca/~blaf/fr/theses/these_NT/index.html
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Cette étude porte sur le désir sexuel féminin. À l'aide d'écrits féministes, nous cherchons à analyser l'influence des facteurs sexistes sur le désir sexuel féminin. Ces facteurs particuliers agiraient de façon à entraver l'expression pleine et entière du désir sexuel de la femme
desir,sexuel