Sexualité,Sexe

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum

Questions / réponses sur la sexualité

Infos sur le VIH

Quel est le pourcentage de fiabilité du test de dépistage du VIH après 3 mois et après 6 mois ?  Quelle  est l'espérance de vie la plus courte et la plus longue si une personne est atteinte du VIH ?  Qu'est-ce qui va faire en sorte qu'une personne va vivre moins longtemps qu'une autre ?  Combien de temps le VIH peut-il survivre en dehors du corps humain ?


Le test de dépistage du "virus  de l'immunodéficence humaine (VIH)" est fiable de 95% à 97% trois mois après  son entrée dans l’organisme. Ce chiffre passe à 99.9% six mois après l’infection. Le test de dépistage détecte les anticorps du VIH dans le sang. Pour les détecter, il faut qu’il y ait une quantité suffisante d’anticorps c’est pourquoi il faut attendre environ de 3 à 6 mois pour plus de sûreté.

En ce qui concerne l’espérance de vie d’une personne en contact avec le VIH, elle est difficile à déterminer puisqu’elle varie d’une personne à l’autre et du stade de la maladie de la personne. Voici un exemple qui illustrera cette difficulté :
A) Prenons 100 personnes atteintes du VIH.
B) Au bout de 7 ans, les statistiques démontrent que : 1/3 de ces personnes n’auront pas développé de symptômes. 1/3 de ces personnes auront développé des symptômes variés. 1/3 de ces personnes auront développé le SIDA.
C) Après 7 ans, un certain nombre de ces personnes seront encore en bonne santé. Toutefois, le temps maximum avant de développer le SIDA reste inconnu, l'observation de la maladie est encore récente et il n'y a donc pas assez de recul pour prévoir son évolution au-delà de 7 à 10 ans.

En ce qui a trait aux facteurs qui font en sorte qu'une personne va vivre moins longtemps qu'une autre, les chercheurs n’ont pas encore de réponses exactes dans tous les cas. Cependant, il existe des prédispositions personnelles génétiques, la longévité étant en partie héréditaire. De plus, il existe des facteurs favorisant  le développement du SIDA auprès d’une personne déjà atteinte du VIH. Ces facteurs sont : une réinfection avec le VIH, des infections de tout genre, un usage de drogues, une mauvaise hygiène et bien d’autres.

Pour finir, le VIH ne peut pas survivre en dehors de l’organisme humain. En fait, il a besoin d’un liquide corporel pour survivre ou pour être transmis que ce soit le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait
maternel.


Copyright © 1998. Consultation Élysa enr. Les réponses reproduites doivent mentionner la source.

| Retour à la page d'accueil | Questions posées | Recherche par mots clés |



Articles originaux sur http://www.unites.uqam.ca/~dsexo/elysa.htm
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Questions / réponses sur la sexualité
Sexualité,Sexe