troisieme,episode,debut

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Troisième épisode -Début

 
Faut dire qu'on m'a pas aidé petit, à me balader à travers le monde, des parents qui allais de pays en pays ça donne la bougeotte.

Je suis né en France mais j'ai remplis mes premières couches à Tel Aviv, puis ce fut Contonou, premier vélo à Dakar, appris à nager à la Havane, premier collège à Montréal, première copine à Ho chi Minh et le bac à Nouméa...

Puis ce fut le retour en metropole pour la fac, triste retour mais necessaire.... Au début on est envié, puis on fini par être regardé comme une curiosité, un mix de cultures... Pour me réinséré mon premier boulot fut a Paris pour une administration, deux ans de grisaille... Mais tellement de bitume autour de moi, trop de tout et je ne tardai pas à fuir cette jungle triste et austère pour prendre un poste à Dakar...

Je respirai de retrouver le pays de mes 6 ans, mais il avait tant changé, presque vingt année de tourismes de masse avais transformé tout le pays... Je retrouvais sans mal ma nounou de l'époque, j,avais enfin un chez moi quelques part....

Je découvrais un monde dont on m'avais toujours protégé juste à présent, le ghetto des expats, un pays dans un pays.... L'expérience me fit rencontrer ma future épouse, corse, loin de chez elle, tout comme moi...

Deux années passèrent au rythme du travail et de la vie entre expat à se convaincre mutuellement de ses choix... Celle qui étais devenu mon épouse ne tenais plus, elle voulais changer de pays, de continent, de culture...

C'est conne ça que l'on arriva à Siam Raep, une ville ou la France et les expat étais présent... , ce fut des années bonheur dans une Asie calme, loin de la mer la ville devrais un tourisme culturel... La France présent dans le tourisme mais parfaitement intégré dans cette société humble qui se relevée d'une longue barbarie humaine.

Ce fut mon premier enfant, né a bangkok, pas très commun et dur pour mon épouse loin des siens. Mes affaires se portés bien, nos amis cambodgiens pour la plus part... La vie y étais douce, je commençais à rêver de m'installer, de poser les valises dans ce pays si accueillant, dans celui qui pouvais devenir le notre. Le travail ne manqué pas, mon épouse avais trouvè quelques heures de TL sur Angkor vat tout allais bien. Enfin pour moi, qui a force de déménagements n'avais pu connaître le mal du pays. Mais pour elle c'etais différents, les siens, sa corse, sa terre lui manquée.

Ce fut le retour, moi a Paris la semaine et eux a Bonnifacio. Les mois passèrent et moi je tombais un peu plus chaque jour dans une dépression, trop de grisaille, ce que j'avais fui il y a quelques années revenai. Je m'ennuyai, ne prenai plus de plaisir, bref la monotonie...


Enregistré le 19 Janvier 2012 à 00:03
par 2837129

Auteur :
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Faut dire qu'on m'a pas aidé petit, à me balader à travers le monde, des parents qui allais de pays en pays ça donne la bougeotte. Je suis né en France mais j'ai remplis mes premières couches à Tel
troisieme,episode,debut