vieillard

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
Vos Poèmes Poèmes Poètes Concours
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Le vieillard

 
Couvert de givre et de nuages,
Il scrute l’horizon
En quête d’un brun de chaleur
Qui échappe au soleil
Pour atterrir au cœur d’un vieillard.

Il demande, la nuit, à l’étoile du soir :
« _ Où as-tu caché ta brillance ?
Tes scintillements envoutants
Qui réchauffent le cœur
Et apaisent les âmes? »
L’étoile s’éteint au zénith des jours.
Devant le soleil, elle se prosterne,
Récite ses psaumes et prières,
Cache son histoire dans l’étui de l’oubli
Et fond en rêve comme le nuage qui couvre le vieillard.

Au pied du mur de la maison de campagne,
Il égrène ses jours au rythme des saisons
A chacune, il donne un nom et un goût ;
Le froid et la chaleur en dessinent les contours,
en rétrécissent les limites
Et la vie devient un frisson,
Un souffle qu’on émet pour, juste après,
Courir à sa quête.


Enregistré le 26 Octobre 2016 à 21:48
par Unpoeme - 1836125lui écrire blog
(tous ses textes)

Oeuvre Originale

Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Couvert de givre et de nuages, Il scrute l’horizon En quête d’un brun de chaleur Qui échappe au soleil Pour atterrir au cœur d’un vieillard. Il demande, la nuit, à l’étoile du soir : « _ Où as-tu cac
vieillard