visages

Santé
Contraception
Grossesse
IVG
Stérilité
M.S.T.
Sida
Bénins
Loisirs
Shopping
Sexualité
Alimentation
Astrologie
Mariage
Articles
Expériences
Conseils
Prénoms
La femme
Voyage
Accueil Poésie Rencontres Forum
<< Précédent | Liste| Suivant >>
 

Visages.

Impression :

(Détail)
Il y a elle, lui, lui, lui et lui. Ca fait, mmh... Cinq, si je compte bien sur mes doigts.
Il y a elle, il y a elle. Il y a eu elle.
Il y a Lui, bien sûr.
Il y a Eux.
Puis il y a Eux aussi, et encore Eux.
Et il y a moi.

La première, elle est... Secrète. Pour le moment, mais je crois que... oui, je crois que je l'aime bien.
Le second, il est... Sympathique. J'aime parler avec lui, cela se fait simplement, sans accroc. Juste, dire ce que l'on veut dire et voilà. Ca marche.
Le troisième... Je dois mesurer mes mots avec lui, pour embellir son ciel, parce que sinon je ne suis plus cette étoile, plus à sa hauteur, je tombe dans l'oubli et voilà. Je ne peux donc lui parler que si je suis poète, ou philosophe. C'est long; cela demande de la réflexion. Mais je l'aime bien, alors je le fais.
Encore un... Celui-là est différent. Il me correspond moins, mais nous correspondons. Juste comme ça, par envie de découvrir de nouvelles têtes et de nouvelles façons de penser. Il y a un mais.
Et le dernier des quatre, mmh. Il m'intrigue. Mais qui c'est, bon sang, qui c'est? Et moi qui en sais aussi peu qu'au départ... Me voilà bien avancée.

Elle... Mmmh. Elle c'est cette femme qui en dit peu, mais qui en dit long, et pour laquelle mon coeur s'envole. Je l'aime très fort; c'est venu comme cela, tout seul. Je ne peux pas m'en empêcher; je l'aime. Elle m'encourage, elle me sourit, nous échangeons l'espace d'un quart d'heure... Juste, elle.
Elle, c'est la prise de conscience incarnée. Avec elle je réfléchis, je parle. C'est encore différent. J'ai l'impression qu'elle me comprend, qu'elle me ressemble un peu, tout en étant dans la strate au-dessus. Elle va donc m'accompagner, et moi grimper les marches. C'est... soulageant.
Elle, c'était l'erreur. C'était aimer trop et trop fort, quelque chose qui n'existait pas. Donc forcément entrer en conflit, avoir mal. Cela m'aura au moins permis de prendre conscience. Cela a été, je ne regrette pas. Mais nous ne sommes pas sur le même chemin.

Lui. Lui, c'est celui auquel je dis "non", celui auquel je dis "oui", celui que je hais et que j'adore. Celui pour lequel je m'envole, je chante, je rêve. Celui pour lequel je m'ouvre, je grandis, j'espère. La saveur douce-amère de son nom sur mes lèvres... Lui que je retrouverai. Je crois au destin comme je crois aux anges.

Eux, je les aime. Quoi de plus normal? Même s'il y a des moments de peine, de craquage, de pression, de fuite. Je les aime malgré tout, et pour toujours.

Eux, je les aime. Quoi de plus normal? Même s'il y a des moments de silence, d'absence, nous nous retrouvons encore, nous partageons nous rires le temps d'un soir, nous échangeons des messages et des rêves. Eux sont mon avenir.
Eux encore, que je ne connais qu'à peine ou que trop, qui me font fuir ou pleurer, ou les deux, qui ne m'intéressent pas, qui ne m'intéressent plus, que je ne peux plus supporter, que je voudrais aider mais pour lesquels je ne peux rien faire... Eux sont la tare de ma vie, et les problèmes qui commencent. Mais peut-être peuvent-ils m'aider aussi?

Moi, je m'aime. Indépendemment des eux, je grandis, avec mes rêves et ma volonté. Avec eux, je m'ouvre à l'avenir. Moi, c'est la magie qui afflue sous les paumes, les doigts qui courent sur un clavier, les erreurs et le pardon, les serments en lettres de sang et les mélodies d'outre-temps. Moi, c'est celle que j'aime et en qui je crois.



Et comprenne qui voudra comprendre restera.


Enregistré le 8 Juillet 2010 à 19:37
par 2684482

Auteur :
Inconnu
Conditions générales Contact
Créé et hebergé par Capit


Il y a elle, lui, lui, lui et lui. Ca fait, mmh... Cinq, si je compte bien sur mes doigts. Il y a elle, il y a elle. Il y a eu elle. Il y a Lui, bien sûr. Il y a Eux. Puis il y a Eux aussi, et encore
visages